Publicité

QUESTION D'ACTU

Un tiers du territoire en alerte

Pollution : les conseils de la direction de la Santé

Alors que l'alerte maximale aux particules fines est toujours maintenue sur un tiers du territoire français, la direction de la Santé propose une série de mesures.

Pollution : les conseils de la direction de la Santé WITT/SIPA

  • Publié 14.03.2014 à 12h34
  • |
  • |
  • |
  • |


Avec plus de trente départements placés en alerte maximale à la pollution aux particules fines (PM10), les autorités sanitaires françaises s’inquiètent et proposent une série de mesures pour limiter cette pollution.

En Ile-de-France, tous les transports communs sont gratuits jusqu’à la fin de l’épisode de pollution. La vitesse sur les grands axes routiers a été réduits de 20 km/h pour éviter que les voitures, une des raisons de cette pollution, ne produisent trop de PM10. En province, les mesures sont similaires. Les autorités cherchent à limiter l’utilisation de la voiture pour privilégier des transports moins polluants.

Les particules fines s’incrustent en profondeur dans les poumons. Elles peuvent y causer des inflammations. Puisqu’elles véhiculent parfois des composés cancérigènes, elles peuvent favoriser la survenue d’un cancer. La Direction Générale de la Santé (DGS) a publié une série de recommandations à appliquer lors d’un pic de pollution de cette ampleur.

Ce sont les personnes vulnérables qui sont les plus sensibles aux pics de pollution que la France connait depuis plusieurs jours : les nourrissons, les jeunes enfants, les femmes enceintes, les personnes âgés et toutes personnes victimes d’asthme, de problèmes cardiaques ou respiratoires.

La DGS recommande d’éviter toutes activités physiques ou sportives intenses que ça soit en plein air ou à l’intérieur. Les particules fines auront plus tendance à aller se loger dans les profondeurs des poumons car les phases respirations seront plus conséquentes. La direction de la Santé recommande aux personnes sensibles sous traitement de contacter leur médecin pour savoir si il est adapté face au pic de pollution.

Étant donné que l’air extérieur est relativement toxique, il est conseillé de limiter les déplacements vers l’extérieur. La DGS recommande de ne pas sortir de chez soi en début de matinée et en fin d’après-midi, les moments où la pollution atteint son maximum. 

Les cours de sport à l'intérieur

Le Ministère de l’Éducation Nationale a lui aussi réagi à ce pic de pollution. Il recommande que les cours de sports se tiennent en intérieur pour éviter d’exposer les élèves à la pollution extérieure. Certains établissements de région parisienne ont pris les devants en réduisant la durée des récréations.
Le pic de pollution devrait perdre de l’ampleur pendant le weekend. Du vent est prévu pour ce weekend par Météo France ce qui devrait chasser en parti les particules fines.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité