Publicité

QUESTION D'ACTU

Dépendance

Cigarettes : le taux de nicotine a augmenté de 15 % en 12 ans

Selon une étude américaine, depuis 1999, le niveau de nicotine aurait bondi de 15 % dans certaines cigarettes. Avec cette manoeuvre, l'industrie du tabac espère rendre les fumeurs accros.

Cigarettes : le taux de nicotine a augmenté de 15 %  en 12 ans TRIPPLAAR/SIPAUSA/SIPA

  • Publié 21.01.2014 à 15h57
  • |
  • |
  • |
  • |


Pour répondre à l'offensive des Etats contre le tabac, l'industrie du tabac aurait-elle trouvé la parade ?  Une étude publiée le 13 janvier dans la revue spécialisée Nicotine and Tobacco Research, et relayée par le blog Big Browser du Monde, révèle que le taux de nicotine dans certaines cigarettes aurait bondi depuis 1999. Le but de la manoeuvre, renforcer la dépendance des fumeurs.

Le niveau de nicotine a augmenté de 15 %
L'étude reprend les données du département de la santé publique du Massachusetts. Elle compare les teneurs en nicotine des cigarettes de quatre fabricants américains : Philip Morris, R.J. Reynolds, Brown & Williamson et Lorillard. Pour rendre les consommateurs accros, les trois premiers fabricants cités ont augmenté la quantité de nicotine dans leurs produits de 15 % en une décennie. La moyenne de cette teneur est ainsi passée de 1,65 mg par cigarette en 1999 à 1,89 mg en 2011. Lorillard Tobacco Company est le seul des quatre dont la quantité de nicotine a diminué.

Pas de commentaire du côté de l'industrie 
Et du côté des auteurs de l'étude, « cette démarche agressive symbolise une industrie qui veut à tout prix regagner du terrain. » En effet, aux Etats-Unis, 18 % des adultes (de 18 ans et plus) fument régulièrement aujourd'hui, contre 43 % en 1965. Thomas Land, directeur de l'étude confie : « Cette augmentation de 15 % pourrait être le résultat d'une transformation des produits pour accroître l'efficacité de la diffusion de la nicotine. Les jeunes risquent ainsi encore plus qu'avant de devenir accros dès les premières cigarettes»

Pour sa part, les fabricants de cigarettes se sont refusés à tout commentaire de l'étude. Un porte-parole de Philip Morris a simplement assuré au Boston Globe que sa société fournit « une quantité importante d'informations sur la conception et la fabrication des cigarettes » à l'administration américaine.

Pour rappel, l'industrie a souvent affirmé que l'évolution du taux de nicotine était due à des variations climatiques, dépendant par exemple de la pluviométrie sur les cultures de tabac. Mais dans cette publication, cet argument est d'emblée réfuté par Thomas Land qui explique :« Dans ce cas, nous aurions constaté une évolution similaire pour tous les fabricants, puisqu'ils ont tendance à acheter leur tabac dans les mêmes régions. Or, ca n'a pas du tout été le cas. »

Le tabac : première cause de mortalité évitable en France
Tous les jours, plus de 3 800 adolescents américains testent le tabac. Parmi eux, un millier vont devenir dépendants, affirmait l'étude annuelle 2012 du ministère de la Santé américain. 
Enfin, le tabac reste toujours la première cause de mortalité évitable en France. Le tabagisme actif est considéré comme responsable de 90 % des cancers du poumon et de 73 000 décès prématurés chaque année dans notre pays (Catherine Hill. Épidémiologie du tabagisme In La Revue du Praticien, 20 mars 2012). Il tue un adulte sur dix sur la planète où il constitue la deuxième cause de mortalité

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité