Publicité

QUESTION D'ACTU

Estomac noué, gorge serrée, boule au ventre...

Chaque émotion est liée à une partie du corps humain

Les émotions telles que la peur ou la colère s'accompagnent de sensations physiques. Des chercheurs finlandais viennent de dresser la carte corporelle des émotions.

Chaque émotion est liée à une partie du corps humain PNAS / Aalto University

  • Publié 07.01.2014 à 11h22
  • |
  • |
  • |
  • |


Estomac noué, gorge serrée, frissons dans le dos ou boule au ventre... Toutes ces expressions servent à décrire les sensations physiques liées à une émotion. Sont-elles le reflet d’une réalité biologique ? Peut-on cartographier les émotions ? Pour répondre à ces questions, une équipe de l’université d’Aalto (Finlande) a tenté de classer les réactions du corps en lien avec une palette d’émotions. Leurs résultats sont parus dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences (PNAS) en accès libre.

 

Colorier selon les sensations

700 personnes ont été interrogées, en Suède, en Finlande et à Taïwan. Elles ont expérimenté différentes émotions à l’aide de narrations, d’images, de films… Ces participants ont ensuite colorié un schéma de corps humain avec différentes couleurs : rouge pour une sensation accrue, bleu pour une moindre activité. S’ils ne sentaient rien, ils laissaient la zone vide.

 

 

Grâce aux résultats, les chercheurs ont pu dresser une typologie des sensations liées aux émotions. Une tâche ardue, comme le soulignent les auteurs en introduction de l’étude : « Même si les émotions sont associées à une large palette de changements physiologiques, savoir s’ils sont assez spécifiques pour servir de base à des sensations émotives discrètes, comme la colère, la peur ou la joie, est toujours vivement débattu, et la distribution topographique des sensations physiques reliées aux émotions est toujours inconnue. »

 

Dégoût : gorge et système digestif réagissent

Les émotions de base (colère, peur, tristesse, dégoût, joie, surprise) sont pour la plupart associées à une activité accrue dans la poitrine. Cela correspond à des modifications dans le rythme respiratoire ou cardiaque. Ce sont aussi celles qui provoquent les sensations physiques les plus fortes. Selon les émotions, agréables ou non, différentes zones du corps réagissent. Ainsi, le dégoût est plus souvent associé à des sensations au niveau du système digestif et de la gorge alors que la tristesse est liée à une moindre activité des membres inférieurs.

 

Globalement, les manifestations physiques des émotions se chevauchent peu. La joie, notent les chercheurs, active des sensations agréables dans l’ensemble du corps. Les émotions en relation avec autrui, elles, ont plus tendance à solliciter les membres supérieurs. Les résultats révèlent que peur et tristesse sont assez similaires dans la réaction somatique. Si ces manifestations peuvent être très discrètes, reconnaissent les chercheurs, elles n’en sont pas moins réelles.

 

 

 « Ces cartes constituent la description disponible la plus précise des sensations physiques liées à des émotions, » se félicitent les auteurs de l’étude, qui notent une grande cohérence dans les réactions du corps. Ainsi, alors que les expressions peuvent varier selon les cultures pour somatiser une même émotion, les participants ont signalé les mêmes activités pour des émotions simples. Quelle que soit la culture, orientale ou occidentale, le corps réagit de la même façon à une sollicitation émotive. Les chercheurs évoquent la possibilité d’une influence du langage sur les déclarations, sans y adhérer tout à fait. Par exemple, l'expression "avoir la boule au ventre" pourrait influencer les affirmations des participants. A moins que ce ne soit l'inverse... que l'expression ait été créée à partir d'une vraie sensation.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité