Publicité

QUESTION D'ACTU

Enquête TNS Sofres pour AXA Prévention

Un tiers des jeunes adultes déclare souffrir de dépression

Alors que 86% des Français se sentent en bonne santé, seuls 2/10 le seraient réellement. Paradoxalement, les jeunes seraient plus stressés et davantage atteints de dépression. 

Un tiers des jeunes adultes déclare souffrir de dépression DURAND FLORENCE/SIPA

  • Publié 28.11.2013 à 11h25
  • |
  • |
  • |
  • |


Les jeunes seraient significativement plus stressés, déprimés et en manque de sommeil que leurs aînés. C’est ce que révèle un sondage publié ce jeudi évaluant l’état de santé des Français selon des indicateurs de forme et d’hygiène de vie. Selon la 2ème édition de ce baromètre de la Santé des Français d’AXA Prévention, contrairement aux idées reçues, les jeunes ne sont pas les plus en forme.

 

9 Français sur 10 se sentent en bonne santé mais 2/10 le sont réellement

D'après cette enquête réalisée par TNS Sofres, 9 Français sur 10 se déclarent « en bonne santé », et parmi ceux-ci 22% s'estiment même en « très bonne santé ». Pourtant à la lecture des résultats de ce sondage dont les données ont été recueillies via internet, il ressort en réalité que seulement 24% sont vraiment en bonne santé contre 27% en 2012, avec des résultats positifs dans cinq critères retenus : présence ou non d'une maladie grave ou chronique, dépression, surpoids/obésité, qualité de sommeil et stress. 39% des Français interrogés sont positifs sur 2 à 3 indicateurs et afficheraient donc une santé passable contre 36% en 2012. Enfin pour l’année 2013, 11% sont clairement en mauvaise santé avec 1 seul indicateur positif. A noter que le stress, la dépression et le surpoids ont été calculés sur la base de questions normées au niveau international (séries de questions permettant de calculer un score pour chaque individu). La qualité du sommeil et la présence de maladies graves ou chroniques sont, elles, basées sur la déclaration directe des volontaires interviewés.

 

Les moins de 25 ans sont les plus stressés et les plus déprimés

Mais le résultat le plus surprenant de ce sondage révèle que les personnes les plus jeunes seraient également les plus stressées. 53% des moins de 25 ans et 52% des 25 à 34 ans déclarent "subir un stress élevé". A l'inverse, les plus de 65 ans ne sont que 24% à se dire stressés, selon ce sondage réalisé du 2 au 8 juillet auprès d'un échantillon représentatif de 1004 personnes. De plus, la dépression les touche plus particulièrement. Parmi les 25-34 ans, 31% déclarent souffrir d’une dépression. Pire encore pour les moins de 25 ans, puisque 28% seraient concernés. A l’inverse là aussi, les séniors affichent une meilleure santé psychologique, seuls 13% des 65 ans et plus sont confrontés à la dépression. Par ailleurs, interrogés sur la qualité de leur sommeil (insomnie, difficultés d’endormissement ou réveils nocturnes), c’est globalement entre 25 et 34 ans que les Franças dorment le moins bien, puisque cela concerne 41% d’entre eux. Contrairement aux idées reçues, les plus de 65 ans ne sont que 17% à affirmer rencontrer des problèmes de sommeil.

 

28% des Français en surpoids important ou obèses

Pour finir, ce sondage s’est intéressé au poids et aux comportements à risque des Français. Parmi les personnes sondées, 20% des Français se déclarent en surpoids léger, 12% en surpoids important et 16% sont obèses. C’est à partir de 65 ans que les Français sont les plus nombreux à présenter un surpoids important : 40% d’entre eux sont concernés, tout comme 35% des 55-64 ans. Sur ce critère, les jeunes s’en sortent mieux que leurs aînés. 10% des moins de 25 ans sont en surpoids important ou obèses. 13% sont en léger surpoids. Cependant d’après les instigateurs de ce sondage, c’est beaucoup plus qu’en 2012 où ils étaient seulement 4%.


Par ailleurs, en ce qui concerne la consommation d’alcool, alors que 81% des Français consomment de l’alcool, 37% présentent une consommation d’alcool à risque pour la santé. Cette consommation excessive concerne tout particulièrement les 65 ans et plus (59% d’entre eux). Dernier chiffre alarmant mis en évidence par ce baromètre : 13% des Français sont alcoolodépendants. Parmi eux, on compte 19% des 65 ans et plus et tout autant de moins de 25 ans, souvent adeptes de pratiques occasionnelles comme le ‘binge drinking’.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité