Publicité

QUESTION D'ACTU

Une étude du Lancet

Sexualité : les femmes ont bouleversé leurs habitudes en 20 ans

Le nombre de femmes ayant des relations homosexuelles a quadruplé en 20 ans. En revanche, 70% d’entre elles désapprouvent l’infidélité alors qu’elles étaient 53% en 1990.  

Sexualité : les femmes ont bouleversé leurs habitudes en 20 ans  BANOS/TPH/SIPA

  • Publié 26.11.2013 à 16h24
  • |
  • |
  • |
  • |


Depuis les années 90 il semble que les femmes aient profondément modifié leur approche de la vie sexuelle. D’après une grande enquête (The National Survey of Sexual Attitudes and Lifestyles) réalisée sur 15 000 Britanniques toutes les décennies depuis 1990, les femmes, en particulier, auraient davantage d’expérimentation en matière de sexualité qu'il il y a 20 ans.

 

Les femmes déclarent plus de relations homosexuelles

Cette grande étude publiée ce mardi dans le Lancet révèle des données surprenantes concernant la baisse de la fréquence des rapports sexuels dans les couples hétérosexuel.
Mais ces résultats mettent également en lumière un changement de comportement vis-à-vis des relations homosexuelles. En effet, le nombre de femmes britanniques ayant eu des rapports sexuels avec une autre femme aurait quadruplé au cours des 20 dernières années (8 % aujourd'hui contre 1,8%). Questionnée sur cette forte augmentation de l’homosexualité des femmes, le Pr Kate Wellings, principale auteur de cette étude résume : « Je pense que c'est trop gros pour être simplement dû au fait que les femmes l’avouent plus facilement aujourd’hui. Dans les médias, on voit bien ce changement de représentation de la femme. Des célébrités ont exposé leur homosexualité, on voit davantage de femmes s’embrasser et ainsi de suite ». Dans la gente masculine, ces chiffres restent plus stables : 4,8% entre 2010 et 2012 contre 3,6% en 1990. 

 

Les femmes ont 2 fois plus de partenaires sexuels qu’il y a 20 ans

Cette étude révèle par ailleurs que l’écart entre homme et femme concernant le nombre de partenaires sexuels sur une vie a largement diminué. Les femmes âgées de 16-44 ont maintenant une moyenne de 7,7 partenaires contre 3,7 en 1990. Les hommes de leur côté indiquent désormais 11,7 partenaires du sexe opposé contre 8,6 citées en 1990. « Le changement dans le comportement des femmes au cours des trois enquêtes réalisées depuis 1990 a été remarquable. Dans certains domaines du comportement sexuel, nous avons vu un rétrécissement de l'écart entre les deux sexes, mais dans d'autres, les femmes dépassent même les hommes au niveau de la diversité de leur comportement sexuel »,  ajouté le Pr Kate Wellings.

 

Plus aventureuses mais moins tolérantes sur l’infidélité
Cependant, cette enquête met également en évidence certaines contradictions. Alors que comme en 1990, 20% des hommes interrogés en 2010 ne voient rien de mal dans la pratique du sexe sans lendemain, l’avis des femmes a sensiblement changé sur la question.
Au début des années 90, 5,4% se disaient favorables au fait d’avoir une activité sexuelle sans engagement, elles sont désormais 13%. En revanche, lorsque les rapports sexuels concernent des personnes engagées dans un couple, il semble que les femmes soient devenues moins tolérantes vis-à-vis des relations extra-conjugales au cours des 3 dernières décennies.
La proportion de femmes désapprouvant les relations sexuelles hors-mariage a augmenté de 53% à 70% en 20 ans. Et ce changement concerne aussi les hommes puisqu’ils sont 63% de cet avis contre 45% en 1990. «Nous avons tendance à penser que de nos jours, nous vivons dans une société de plus en plus sexuellement libérale, mais la vérité est beaucoup plus complexe », conclut le Pr Anne Johnson, de l'University College de Londres, qui a également travaillé sur cette étude. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité