Publicité

QUESTION D'ACTU

Pendant 38 minutes

Le massage cardiaque pourrait sauver un tiers des victimes

38 000 Français meurent chaque année d’un arrêt cardiaque. Avec une meilleure connaissance du massage cardiaque, il serait possible d’en sauver un tiers, selon les spécialistes américains.

Le massage cardiaque pourrait sauver un tiers des victimes Formation au massage cardiaque par la Croix-Rouge (LANCELOT FREDERIC/SIPA)

  • Publié 18.11.2013 à 18h58
  • |
  • |
  • |
  • |


95% des victimes d’arrêt cardiaque en décèdent chaque année en France. Pourtant, la pratique d’un massage cardiaque manuel très tôt après l’incident pourrait permettre d'en sauver 30 %. Une étude, présentée ce 16 novembre 2013 au Congrès de l’American Heart Association (AHA) à Dallas (Texas, Etats-Unis) apporte de nouvelles recommandations.

 

Survivre sans lésions

Aux Etats-Unis, moins d’une personne sur dix survit à un arrêt cardiaque selon l’AHA. La faute incombe principalement à une mauvaise connaissance des gestes qui sauvent. Cette étude, basée sur des données japonaises, démontre qu’un massage cardiaque rapide et de longue durée améliore les chances de survie du patient. Ainsi, un massage de 38 minutes a un effet incontestable sur la survie et l’état de la fonction cérébrale.
Le massage cardiaque est en effet vital lorsque le cœur cesse de fonctionner : les compressions le forcent à envoyer le sang dans le corps. Cela permet notamment d’irriguer le cerveau, qui s’abîme dès qu’il n’est plus irrigué.

 

L’étude, conduite par huit chercheurs japonais, a analysé les chiffres liés aux arrêts cardiaques hors-hôpital et en réanimation. Les autorités du pays conservent des traces de chaque événement de ce type, de la prise en charge à la sortie de l’hôpital. Les résultats confirment ce que les médecins soupçonnaient déjà : « Ce qui dit cette étude, c’est que tout ce que nous faisions à propos du massage améliore effectivement les chances de survie, » résume Ray Fowler, médecin réanimateur pour le journal Dallas News.

 

Un kiosque qui sauve

Mais peu de personnes connaissent les gestes qui sauvent et les formations aux premiers secours ne sont pas obligatoires. Elles pourraient pourtant sauver de nombreuses vies chaque année. Au cours du même congrès, une équipe de l’université d’Arizona a présenté une nouvelle technique. Elle démontre l'intérêt d'être formé, ne serait-ce que sommairement. Un kiosque de formation au massage cardiaque a été implanté à l’aéroport international de Dallas/Fort-Worth et testé auprès de 100 volontaires. Une vidéo présente les différentes étapes du massage cardiaque. Ensuite, une brève séance pratique avec un mannequin est proposée, suivie d’un test de 30 secondes sur le massage cardiaque. Les gestes du participant sont analysés : profondeur et fréquence des compressions, position des mains. Il est ensuite corrigé. Selon l’étude, le groupe qui a reçu cette formation d’une minute réagit mieux que celui qui ne l'a pas reçue, lorsqu’il est témoin d’un arrêt cardiaque : les participants appellent les secours et commencent les compressions plus tôt.

 

Stayin’ Alive en France

Les recommandations françaises lors d’un arrêt cardiaque sont simples : contacter les secours avant tout en appelant le 15, ou le 112 en Europe. Ensuite, commencer rapidement le massage cardiaque manuel. Pour cela, placer les mains au centre de la poitrine et effectuer des profondes fortes et rapides. Il est important de les poursuivre sans s’arrêter jusqu’à ce que les secours prennent le relais. Cette procédure améliore les chances de survie sans dommage cérébral de la victime. A chaque minute passée sans stimulation, elles diminuent de 5%. L’AHA donne un précieux conseil sur le rythme à adopter. Il suffit de garder en tête celui du tube disco des Bee Gees « Stayin’ Alive » : il s’agit du tempo parfait pour un massage cardiaque. Cette recommandation a d’ailleurs fait l’objet d’une campagne au Royaume-Uni, qui sensibilisait à l’importance de connaître les gestes qui sauvent, En France, laboratoire de recherche en simulation médicale, Ilumens a développé un serious game sur ce thème. 

 

 

Vous pouvez également vous former en ligne aux gestes qui sauvent. Le site internet Staying Alive enseigne les techniques de réanimation en situations réelles.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité