• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Cancérologie

Cancer de la peau, ADN endommagé : attention aux lampes UV qui sèchent le vernis

Les lampes pour sécher et durcir le vernis à ongles, pour des manucures permanentes ou semi-permanentes, seraient mauvaises pour la santé car la lumière ultraviolette (UV) endommagerait l’ADN, provoquerait la mort des cellules ainsi que des mutations cancérigènes. 

Cancer de la peau, ADN endommagé : attention aux lampes UV qui sèchent le vernis Klavdiia Arziukova/iStock




L'ESSENTIEL
  • Les lampes à UV pour faire sécher le vernis peuvent être présentes dans les salons de beauté mais sont aussi vendues aux particuliers.
  • Les mitochondries sont des organites essentiels au fonctionnement des cellules.
  • Les auteurs estiment que les études pour quantifier précisément le risque de ces lampes et en informer le grand public devraient prendre au moins une décennie.

Les lampes pour faire sécher le vernis en gel ont beaucoup de succès et sont très utilisées, mais leur impact sur la santé n’avait jusqu’à présent jamais été étudié. Il existe en effet des techniques de manucure qui durent plus longtemps qu'un vernis classique : c’est le vernis semi-permanent (mélange de vernis classique et en gel) et le vernis permanent, sous forme de gel. Ceux-ci ne sont pas utilisés comme du vernis classique qu’on laisse sécher à l’air libre.

Les lampes à UV endommagent l’ADN

Pour ces deux méthodes, il est nécessaire d'utiliser une lampe qui émet de la lumière ultraviolette (UV) pour durcir les ongles. Des chercheurs de l’université de Californie, à San Diego aux États-Unis, ont voulu étudier l’impact de ces UV sur la santé, surtout pour les personnes qui les utilisent régulièrement. Leur étude vient d’être publiée dans la revue Nature Communications

"Nous avons observé plusieurs choses : premièrement, que l'ADN était endommagé, explique Ludmil Alexandrov, l’un des auteurs, dans un communiqué. Nous avons également constaté que certains dommages causés à l'ADN ne se réparaient pas au fil du temps et qu'ils entraînaient des mutations [supplémentaires] après chaque exposition. Enfin, nous avons constaté que l'exposition pouvait provoquer un dysfonctionnement mitochondrial, ce qui peut également entraîner une mutation supplémentaire. Nous avons examiné des patients atteints de cancers de la peau et nous avons observé exactement les mêmes schémas de mutations chez ces patients.

Cancer : la mort de 30 % des cellules avec une séance de 20 minutes 

Pour parvenir à leurs résultats, les scientifiques ont réalisé des expériences sur des cellules provenant d’humains et de souris. Ainsi, ils ont observé qu’une séance de 20 minutes avec une lampe à UV pour faire durcir les ongles entraînait la mort de 30 % des cellules. Ce pourcentage augmentait à 65 voire 70 % après trois séances consécutives de 20 minutes. 

"Nos résultats expérimentaux et les preuves antérieures suggèrent fortement que le rayonnement émis par les lampes à UV peut provoquer des cancers de la main et que les lampes à UV, de la même façon que les cabines de bronzage, peuvent augmenter le risque de cancer de la peau d’apparition précoce”, écrivent les chercheurs. 

Ils plaident pour que de futures études soient menées afin de mieux quantifier et analyser le risque pris par les personnes qui utilisent régulièrement ces dispositifs… Aussi bien les clients des salons de manucure que leurs salariés. 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES