Publicité

QUESTION D'ACTU

En Grande-Bretagne

Les autotests de fertilité masculine se multiplient

Les pharmacies britanniques proposent un nouveau type de test de fertilité masculine. Le résultat est disponible en 10 minutes et serait fiable à 98% selon son fabricant.

Les autotests de fertilité masculine se multiplient PETILLOT/SIPA

  • Publié 30.10.2013 à 15h19
  • |
  • |
  • |
  • |


Les tests de fertilité couvrent les étagères des pharmacies françaises. Ils sont tous destinés à un public féminin. Qu’en est-il pour les hommes ? Doivent-ils systématiquement consulter un professionnel ? En Grande-Bretagne, ce n’est pas le cas. Un nouveau test de fertilité masculine « maison » est en vente depuis ce 27 octobre.

 

Un test rapide

Ce type de test n’est pas nouveau au Royaume-Uni. Le SpermCheck, disponible en pharmacie, est le premier à délivrer un diagnostic en 10 minutes. Cet autotest, qui coûte environ 35€, fonctionne un peu comme un test de grossesse. L’utilisateur doit mélanger son sperme à une solution spéciale. Il place ensuite six gouttes du liquide sur le lecteur, qui recherche une protéine qu’on ne trouve que dans le sperme mature.

 

S’il y a plus de 20 millions de spermatozoïdes par millimètre dans l’échantillon, le test affiche deux barres rouges. Sinon, une seule ligne s’affiche. Le test SpermCheck, très simple d’utilisation, est déjà disponible aux Etats-Unis et au Canada. Selon leur fabricant, ils sont fiables à 98%.

 

Une première étape

Les tests d’examen de fertilité masculine ne remplacent en aucun cas les consultations chez un médecin spécialisé. Ils se contentent d’analyser la quantité de spermatozoïdes dans l’éjaculat, selon les références de l’Organisation Mondiale de la Santé. Or, leur viabilité est aussi importante pour déterminer la fertilité du patient : la mobilité d’un spermatozoïde détermine son aptitude à féconder l’ovule. Ce test donne donc une bonne indication. Mais un résultat positif ne signifie pas une fertilité assurée.

 

Lever un tabou

Dans le milieu de la médecine reproductive et des thérapies de couple, le SpermCheck est salué. La femme est souvent jugée responsable de l’infertilité dans un couple. Cela ne représente que 40% des cas. L’infertilité masculine concerne 20% des consultations en France. Un tel type de test pourrait permettre de reconnaître l’existence de l’infertilité masculine. Mais certains dénoncent déjà une « émasculation » par la pratique de ce test, comme dans cet édito du Telegraph.

 

Les tests de fertilité masculine sont déjà disponibles Outre-Manche depuis 2006. Ce nouveau produit ne représente donc pas une révolution. En France, il est possible de s’en procurer sur Internet mais leur usage est loin d’être répandu. Par ailleurs, ces tests ne sont pas vendus en pharmacie.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité