• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Microbiote

Les Français appelés à donner leurs selles pour aider la science

Pour mieux comprendre le microbiote, des chercheurs lancent un appel au don de selles à tous les Français. Explications. 

Les Français appelés à donner leurs selles pour aider la science image_jungle/iStock


  • Publié le 18.09.2022 à 11h25
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • La phase pilote a été lancée en septembre 2022, l’objectif est de recueillir 3 000 échantillons d’ici la fin de l’année.
  • Le microbiote intestinal représente près de 50 000 milliards de bactéries, soit environ 1 kg par personne.

100.000… c’est le nombre d’échantillons fécaux que les chercheurs du projet Le French Gut comptent collecter en France d’ici 2027. Le but est de faire une cartographie de la diversité des microbiotes intestinaux présents dans la population française, à partir de ces échantillons de selles.

Analyser les micro-organismes du microbiotes

Le microbiote est une partie de l’intestin où vit tout un ensemble de micro-organismes : des bactéries, des virus, des parasites et des champignons non pathogènes. Le microbiote intestinal influence une grande partie de l’organisme, comme le système immunitaire, le cerveau, le système cardio-vasculaire ou encore le système osseux… 

Mais encore beaucoup de mécanismes et d’impacts de notre microbiote sur l’organisme restent inconnus. Il est donc un objet d’étude sur lequel les scientifiques du monde entier travaillent pour trouver des liens entre celui-ci et certaines inflammations et maladies, ou encore le surpoids, le sommeil et l’humeur…. Comme cette étude, par exemple, publiée en 2021 dans la revue Nature Metabolism dans laquelle des chercheurs ont démontré que l’état de notre microbiote intestinal pouvait influencer le vieillissement en bonne ou en mauvaise santé. 

Identifier les bactéries intestinales

On ne sait donc pas tout du microbiote… Raison pour laquelle la recherche y travaille. Cette fois-ci, le projet Le French Gut rassemble les scientifiques de quatre institutions publiques (INRAE, AP-HP, Inserm, AgroParisTech) et onze partenaires privés.

Dans le détail, l'objectif est de cartographier les bactéries intestinales de 100 000 Français afin de voir la diversité du microbiote qu’il existe chez les gens en bonne santé mais aussi de voir comment il évolue en cas de maladie chronique - comme le cancer ou le diabète - ou neurologique, comme Parkinson et Alzheimer. 

Vers une nutrition personnalisée en fonction du microbiote

De nombreuses connaissances scientifiques seront générées, permettant à terme d’aller vers une nutrition préventive personnalisée, peut-on lire sur le site de l’INRAE. Elles ouvriront également la voie à des diagnostics et des thérapies innovantes”. 

Pour contribuer au projet, inscrivez-vous sur la plateforme en ligne Le French Gut. Vous devrez signer un consentement et répondre à un questionnaire de dix à vingt minutes sur votre mode de vie et vos habitudes alimentaires. Ensuite, vous recevrez un kit pour recueillir vos selles à domicile, que vous devrez simplement renvoyer par la poste. Les premiers résultats, sur le mode de vie et l’alimentation, devraient être disponibles d’ici deux ans. 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES