• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Flore intestinale

Microbiote : les antibiotiques pris durant l’enfance pourraient mener à des complications à l’âge adulte

Chez les souris, l'administration d'antibiotiques aux bébés a des conséquences néfastes pour le microbiote et la santé intestinale à l’âge adulte. Il pourrait en être de même pour les humains.

Microbiote : les antibiotiques pris durant l’enfance pourraient mener à des complications à l’âge adulte ronstik/iStock


  • Publié le 09.09.2022 à 15h15
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Les antibiotiques sont une famille de médicaments prescrits pour lutter contre les infections bactériennes : ils ne servent à rien contre les virus.
  • En France, les enfants de moins de 6 ans sont ceux qui reçoivent le plus d'antibiotiques : plus d’un sur deux ont une prescription d'antibiotique au cours de l'année.

Une nouvelle étude, publiée dans The Journal of Physiology, a révélé que l'exposition précoce aux antibiotiques chez les bébés souris a des effets durables sur leur microbiote, leur système nerveux entérique et leur fonction intestinale. Parmi ces effets, les chercheurs du Département d'anatomie et de physiologie de l'université de Melbourne ont observé une perturbation de la fonction gastro-intestinale et des symptômes de type diarrhée à l'âge adulte.

Puisque le système digestif des souris est similaire à celui des humains, cela signifierait que les bébés qui reçoivent des antibiotiques pourraient eux aussi avoir des problèmes gastro-intestinaux une fois adulte. Les bébés prématurés et de faible poids sont particulièrement concernés : à la naissance, ils reçoivent systématiquement des antibiotiques pour prévenir, et pas seulement traiter, les infections qu'ils ont un risque élevé de développer

Des effets différents selon le sexe

L'équipe de recherche a administré aux souris une dose orale de vancomycine (un antibiotique) tous les jours pendant les dix premiers jours de leur vie. Ils ont ensuite été élevés normalement jusqu'à ce qu'ils soient de jeunes adultes, et leur tissu intestinal a été examiné pour analyser sa structure, son fonctionnement, son microbiote et son système nerveux. Les chercheurs ont découvert que les changements dépendaient également du sexe des souris. Les femelles avaient un transit intestinal plus long et les mâles avaient un poids fécal inférieur à celui du groupe témoin qui n’avait pas reçu d’antibiotiques. Les mâles et les femelles avaient une plus grande teneur en eau fécale, ce qui correspond à des symptômes de diarrhée.

D’autres études sont encore nécessaires

Les souris présentent de nombreuses similitudes avec les humains, mais elles naissent avec des intestins plus immatures que les humains et ont une croissance accélérée en raison de leur durée de vie plus courte. Leur microbiote intestinal et leur système nerveux sont moins complexes que les humains, de sorte que les résultats ne peuvent pas encore être directement associés aux enfants et aux nourrissons humains. Les chercheurs comptent faire de nouvelles études sur les effets de l’utilisation précoce des antibiotiques au niveau de l'intestin, mais aussi au niveau du métabolisme et de la fonction cérébrale.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES