• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Stimulateurs cardiaques

Des milliers de Français concernés par des défaillances de pacemakers

A cause d'un problème de fabrication des stimulateurs cardiaques, pas moins de 16.300 porteurs français de pacemakers Abbott doivent être contactés par la marque.

Des milliers de Français concernés par des défaillances de pacemakers bdspn / istock


  • Publié le 08.09.2022 à 18h17
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Seuls les patients dont les pacemakers ont été fabriqués et distribués entre septembre 2019 et avril 2022 sont potentiellement concernés par le problème de fabrication.
  • Un pacemaker est un mini-ordinateur implantable, fonctionnant sur batterie, qui envoie des impulsions électriques au cœur lorsqu'il détecte un ralentissement ou une absence de rythme cardiaque. Le premier a été implanté chez l'homme en 1958.

C'est le fabricant américain qui a alerté les autorités françaises au milieu de l'été. L'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) vient d'annoncer que des défaillances avaient été signalées sur certains pacemakers de la marque Abbott.

Entre septembre 2019 et avril 2022

"La société Abbott/St. Jude Medical a informé d’un problème de fabrication conduisant dans de rares cas à un défaut d’étanchéité sur certains de ses stimulateurs cardiaques [...] double chambre, modèles Assurity et Endurity fabriqués et distribués entre septembre 2019 et avril 2022", a précisé l'ANSM dans un communiqué.

Au total, ce sont 16.300 porteurs de stimulateurs cardiaques qui pourraient être concernés dans l'Hexagone. Au 1er septembre, la fréquence des déclarations rapportant des défaillances potentiellement liées au problème de fabrication était d’environ 0,3 %. Autrement dit, une cinquantaine d'appareils défaillants ont déjà été signalés.

Si les pacemakers défectueux ne peuvent, sauf cas rarissime, pas s'arrêter brutalement de fonctionner, le défaut de fabrication peut réduire la stimulation cardiaque, se mettre en "mode secours", ou encore raccourcir la durée de vie de la batterie, d'après l'agence française.

Les porteurs seront contactés "prochainement"

Se voulant rassurant, le fabricant a "déjà procédé au rappel des stimulateurs qui n’avaient pas été implantés et le procédé de fabrication spécifique à l’origine du problème n’est plus utilisé".

Si ce n'est pas déjà fait, les patients concernés vont être contactés "prochainement" par les établissements de santé qui ont effectué la pose du stimulateur, en vue d'organiser une consultation avec un cardiologue qui évaluera la nécessité de le remplacer ou non.

Pour savoir s’ils sont concernés, les porteurs de pacemakers Abbott peuvent vérifier sur le site du fabricant, en entrant le numéro de série à sept chiffres figurant sur leur carte de porteur de pacemaker.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES