• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Vision

La vue doit être testée à l'école

De nombreux enfants souffrent d’un problème de vision inconnu des parents. L’école reste l’endroit principal où il se dépiste.

La vue doit être testée à l'école karelnoppe / iStock


  • Publié le 02.09.2022 à 19h00
  • |
  • |
  • |
  • |


C’est la rentrée des classes. Inévitablement revient dans l’actualité le poids invraisemblable du cartable de nos tout-petits. C’est vrai, ceux-ci sont trop lourds. Mais il est une autre préoccupation majeure que le mal de dos futur qui découle de cette charge et que, curieusement, on ne souligne presque jamais : la mauvaise vue.

Les enfants qui ont des difficultés de concentration, qui se taisent dans leur coin, près du radiateur, ou qui font le pitre à l’arrière de la classe ; ceux qui n’ont plus envie d’aller à l’école, ou encore dont les résultats ne correspondent pas à leur débrouillardise dans la vie de tous les jours, sont souvent des enfants qui souffrent d’un problème de vision non dépisté.

L’œil du petit peut connaître trois grands problèmes. Il y a d’abord la myopie. La vision lointaine est floue. Cela concerne un enfant sur cinq, qui cligne des yeux,  pour tenter de combler le handicap d’un œil trop étiré dans le sens de la longueur. Il y a ensuite l’hypermétropie, c’est une vision rapprochée floue, alors que les images éloignées sont nettes. Enfin, il y a l’astigmatisme, un trouble qui touche la vision de loin et de près. L’image d’un point n’est plus un point mais une droite.

Comment s’en rendre compte ? Il existe sur internet de nombreux tests faciles à faire et qui donnent de bonnes indications en attendant un rendez-vous avec un spécialiste ; un rendez-vous, c’est vrai, qui demande parfois de nombreuses semaines pour être obtenu !

Alors, même si ce n’est théoriquement pas l’endroit prévu, le lieu de dépistage idéal est incontestablement l’école, en particulier au moment de l’apprentissage de la lecture. Bien évidemment, les parents pourraient s’en apercevoir plus tôt. Par exemple, au lieu de dire à leur enfant : “Recule-toi de devant la télévision ça abîme les yeux”, il vaudrait mieux comprendre pourquoi il s’approche si près. Car il y a deux solutions : soit il voit mal, soit il entend mal. Ce qui, je le comprends, rend le sujet encore un peu plus complexe ! Bref, si la famille a des ratés, c’est à l’instituteur de prendre le relais. Et l’on doit malheureusement constater que si un effort manifeste est en cours depuis quelques années, il y a encore un bon nombre de cancres dont on n’a pas su détecter le vrai problème.

 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES