• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Stress

Rentrée scolaire : les profs sont plus anxieux que les parents

Globalement, les niveaux de stress des enseignants et des parents sont moins importants que l’an dernier.  

Rentrée scolaire : les profs sont plus anxieux que les parents Drazen Zigic/istock


  • Publié le 29.08.2022 à 18h45
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Plus d’un tiers des parents pense qu’avoir le soutien d’un professeur est l’un des facteurs les plus importants pour la réussite de l’enfant.
  • Selon un sondage Ifop pour la Fondation Jean-Jaurès, publié par Libération en février 2021, 46% des professeurs ont déjà été en situation de burnout dans leur carrière.

Dans deux jours, les enfants retrouveront le chemin de l’école. Si certains écoliers sont contents de retourner en classe, d’autres sont stressés. Les parents et les enseignants sont aussi partagés. La rentrée génère du stress, et selon un sondage réalisé aux États-Unis, les enseignants sont plus angoissés que les parents cette année. Commandé par l’entreprise Office Depot, il a été réalisé par l’institut OnePoll, et est relayé par le New York Post. 

Moins de stress chez les parents 

2 000 Américains ont répondu à ce sondage : 1 000 étaient parents d’élèves, et les 1 000 autres étaient professeurs (de la maternelle au secondaire). De manière générale, la rentrée 2022 semble moins stressante que celle de 2021 : 44% des enseignants et 55% des parents l’ont affirmé. Et selon les parents, les enfants sont aussi moins anxieux. Ils étaient 57% à déclarer que leur progéniture semblait moins stressée.

Mais le constat est à nuancer chez les professeurs. 65% d’entre eux se sentent dépassés voire en burnout. En comparaison aux parents, ils étaient deux fois plus nombreux à déclarer ressentir le même niveau d’anxiété que l’an dernier. Aussi appelé syndrome d'épuisement professionnel, le burnout est décrit par la Haute autorité de santé comme un "épuisement physique, émotionnel et mental qui résulte d’un investissement prolongé dans des situations de travail exigeantes sur le plan émotionnel". Il peut se manifester par de l'anxiété, des tensions musculaires, une hypersensibilité, des troubles du sommeil, etc. Parfois les personnes concernées ont des comportements addictifs (tabac, alcool, etc.).

L’épidémie, moins préoccupante 

Si les résultats changent d’une année sur l’autre, c’est certainement à cause de la Covid-19. L’an dernier, la moitié des parents plaçait l’épidémie en tête de leurs préoccupations pour la rentrée, contre seulement 26% d’entre eux cette année. "La rentrée scolaire de l'année dernière était pleine d'incertitudes car les élèves, les parents et les enseignants ont dû s'adapter à de nouveaux environnements d'apprentissage", estime Kevin Moffitt, vice-président d'Office Depot, à Talker.

Quelle situation en France ? 

Le sondage concerne seulement des professeurs et enseignants américains. Toutefois, en France, la rentrée sera probablement stressante, pour les enfants, les parents, mais surtout pour les enseignants. Pour l'heure, il manque 3 000 enseignants dans le pays pour l'année scolaire 2022/2023. 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES