• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Portions

Yaourt glacé : les produits laitiers faibles en matières grasses sont associés à la maladie de Parkinson

Consommer au moins trois portions de sorbets ou de yaourts glacés, à savoir des produits laitiers allégés, par jour augmente le risque de développer la maladie de Parkinson.

Yaourt glacé : les produits laitiers faibles en matières grasses sont associés à la maladie de Parkinson Food Photographer/iStock


  • Publié le 24.08.2022 à 14h20
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Plus de 167.000 personnes sont atteintes de la maladie de Parkinson en France.
  • Boire plus d'une portion de lait écrémé et de lait à faible teneur en matières grasses par jour augmente de 39 % le risque de développer la maladie de Parkinson.

Lorsque les températures grimpent, l’envie de se rafraîchir se fait ressentir. Si certains optent pour des boissons fruitées, d’autres préfèrent déguster des desserts glacés, tels que des sorbets ou des yaourts glacés. Mais selon des chercheurs américains, la consommation excessive de ces produits laitiers faibles en matières grasses est liée à un risque plus élevé de souffrir de la maladie de Parkinson. Pour parvenir à cette conclusion, ils ont réalisé une étude parue dans la revue Neurology.

129.346 participants

Pour les besoins de ces travaux, les scientifiques ont analysé les données de la cohorte "Nurses' Health Study", portant sur 80.736 femmes, et de la recherche "Health Professionals' Follow-up Study", incluant 48.610 hommes. Les volontaires ont été suivis entre 24 et 26 ans. Ils ont dû répondre à des questions sur leur santé tous les deux ans et remplir un questionnaire sur leur régime alimentaire tous les quatre ans. L’équipe a également examiné les types de produits laitiers consommés par chaque personne, notamment le lait, la crème fraîche, le fromage, les yaourts, les glaces, le beurre, la margarine, les sorbets et les yaourts glacés.

Une hausse du risque de maladie de Parkinson

D’après les résultats, 1.036 adultes ont développé la maladie de Parkinson au cours du suivi. Selon les auteurs, aucun lien n’a été établi entre la consommation de produits laitiers "gras" et le risque de cette maladie neurodégénérative. En revanche, les participants qui consommaient au moins trois portions de produits laitiers pauvres en matières grasses par jour avaient 34 % plus de risques de développer la maladie de Parkinson que ceux qui en consommaient moins d'une portion par jour.

Ils ont constaté que le fait de consommer des sorbets ou des yaourts glacés était lié à une augmentation du risque de souffrir de cette affection. "La consommation fréquente de produits laitiers à faible teneur en matières grasses a été associée à une augmentation modeste du risque de maladie de Parkinson", a conclu Katherine C. Hughes, auteure de l’étude, dans un communiqué.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES