• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Bien-être

Méditation : 15 minutes par jour suffisent à diminuer le stress de moitié !

Il suffirait de 15 à 20 minutes de méditation par jour pour diminuer le stress, les émotions négatives et améliorer son bien-être. 

Méditation : 15 minutes par jour suffisent à diminuer le stress de moitié ! Marcin Wiklik/istock


  • Publié le 25.07.2022 à 11h54
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Le stress chronique peut-être défini comme un état durable lié à différentes sources de stress connues et / ou, parfois, insoupçonnées.
  • La seconde forme de stress médicalement reconnue, appelée “stress aigu", est due à un événement vécu comme difficile et soudain, et se traduit par une émotion intense et brutale.

Trois actifs Français sur quatre, soit 75% d’entre eux, déclarent être au moins de temps en temps stressé par leur travail, selon une enquête réalisée en 2019. Pour diminuer cette sensation, chacun a sa méthode : sport, sorties entre amis, marche en extérieur… Mais, selon plusieurs études, la méditation pourrait aussi être une bonne façon de décompresser. 

15 à 20 minutes

Une première étude réalisée aux États-Unis et publiée dans la revue Altern Ther Health Med estime que la méditation réduirait le stress et les émotions négatives. Les chercheurs fixent la durée idéale des séances entre 15 et 20 minutes. Mais pour que les effets bénéfiques soient ressentis par les participants, il faut pratiquer tous les jours. 

50% d’amélioration

Et les résultats sont probants : plus la fréquence des séances est régulière, plus l’état psychologique - c’est-à-dire réduction du stress, de l’anxiété et des émotions négatives - des participants s'améliore, dans des proportions allant de 14% à 36% selon les auteurs... Et même jusqu’à 50% pour ceux qui méditaient quotidiennement 15 à 20 minutes.

L’hormone du stress

Une autre étude publiée dans la revue Psychosomatic Medicine affirme que la méditation réduit le stress. Lors de leurs travaux, les scientifiques ont observé que la pratique de cette activité réduisait le taux de cortisol présent dans les cheveux. 

La cortisol est l’une des hormones du stress, qui est libérée quand un individu se trouve dans une situation stressante ou qui l’angoisse. Ainsi, plus le stress est chronique, c’est-à-dire répété dans le temps, plus la concentration de cortisol qui circule dans son corps est élevée et s'accumule, entre autres, dans les cheveux. 

Une réduction de 25%

Lors de l’essai clinique, les participants ont suivi un programme d'entraînement mental de neuf mois, avec des séances de méditation de trente minutes par jour, six jours par semaine. Pour mesurer leur stress, des prélèvements capillaires étaient faits tous les trois mois dans les trois premiers centimètres de cheveux, en commençant au cuir chevelu. Ainsi, au bout de six mois d'entraînement, la quantité de cortisol dans les cheveux des participants avait considérablement diminué, en moyenne de 25 %... Et donc leur niveau de stress aussi.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES