• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Coup de soleil

Cancer de la peau : les risques solaires pour les enfants sont encore trop sous-estimés

Seulement 12 % des parents ont conscience des risques d’une longue exposition au soleil et de coups de soleil chez les enfants.

Cancer de la peau : les risques solaires pour les enfants sont encore trop sous-estimés coscaron/iStock


  • Publié le 06.07.2022 à 15h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • 80 % des cancers de la peau sont liés à des expositions excessives au soleil
  • 78 % des Français croient que le soleil est bon pour la santé.
  • 15 % des citoyens pensent que les cabines UV sont un moyen efficace de réduire les risques de coups de soleil.

Ce jeudi 7 juillet marquera officiellement le début des vacances d’été et le départ en vacances des Juillettistes. À cette occasion, l’Institut national du Cancer en a profité pour rappeler les risques solaires pour les enfants. Dans une étude menée par BVA, l’institut a signalé que "les coups de soleil de l’enfance" faisaient "les cancers de la peau de l’adulte". Pourtant, de nombreux parents ne rendent pas compte du danger des rayonnements UV chez les enfants. Pour preuve : seuls 12 % d’entre eux identifient l’enfance comme une période plus à risque pour la peau en cas d’exposition au soleil.

Des gestes de protection mal identifiés

Près de la moitié des parents, soit 45 %, pensent qu’il n’existe pas de période plus dangereuse que d’autres. "Or, jusqu’à la puberté, la peau est plus fine et le système pigmentaire immature, ce qui la rend plus vulnérable aux effets cancérogènes des rayons UV", peut-on lire dans les travaux. Selon l’institut, se baigner, jardiner, faire du sport en extérieur ou se promener en plein soleil représentent un risque pour la peau des enfants.

Certains gestes de protection ne pas correctement identifiés par les parents. D’après les résultats, 58 % d’entre eux sont persuadés que l’application régulière d’une crème solaire, avec un indice élevé, permet de protéger efficacement du soleil. Ils sont également 39 % à penser qu’une protection solaire permet de s’exposer plus longtemps.

La crème solaire est recommandée en complément

L’Institut national du Cancer a indiqué que se mettre à l’ombre, ne pas s’exposer au soleil de 12h à 16h et porter des vêtements couvrants, un chapeau et des lunettes font partie des gestes de protection les plus efficaces. Ces réflexes permettent de réduire le risque de développer un cancer de la peau à l’âge adulte. "L’application régulière d’une crème solaire d’indice élevé, sur les zones non couvertes, est quant à elle recommandée en complément de ces modes de protection", a-t-il ajouté. Pour rappel, il est déconseillé d’exposer les enfants de moins de 3 ans aux rayons UV.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES