• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Dyslexie

Les dyslexiques auraient joué un rôle important dans la survie de notre espèce

Les personnes atteintes de dyslexie pourraient avoir joué un rôle important dans la survie de notre espèce. Explications. 

Les dyslexiques auraient joué un rôle important dans la survie de notre espèce vejaa/istock


  • Publié le 27.06.2022 à 12h13
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Environ 20% de la population mondiale est touchée par la dyslexie.
  • L'exploration correspond aux activités qui impliquent la recherche de l'inconnu telles que l'expérimentation, la découverte et l'innovation.
  • L’exploitation concerne l'utilisation de ce qui est déjà connu.

C’est un changement de perspective sur la dyslexie. Dans la revue spécialisée Frontiers in Psychology, des chercheurs montrent que les personnes en étant atteintes auraient joué un rôle important dans l’adaptation et la survie des êtres humains. 

Qu’est-ce que la dyslexie ? 

La Fédération mondiale de neurologie définit la dyslexie comme "un trouble chez les enfants qui, malgré l'expérience conventionnelle en classe, ne parviennent pas à acquérir les compétences linguistiques en lecture, écriture et orthographe correspondant à leurs capacités intellectuelles". Dans la plupart des cas, les troubles sont visibles dès les débuts de l’apprentissage de la lecture à l’école. La Fédération française des Dys précise qu’ils peuvent se concrétiser par une difficulté à identifier les mots, à lire ou à comprendre les textes, ou encore par des fautes d’orthographe nombreuses. 

Des capacités d’exploration précieuses 

"La vision de la dyslexie centrée sur le déficit ne raconte pas toute l'histoire", explique l’autrice principale de cette nouvelle étude, Dr Helen Taylor. "Cette recherche propose un nouveau cadre pour nous aider à mieux comprendre les forces cognitives des personnes atteintes de dyslexie." Avec son équipe, ils se sont appuyés sur l’analyse de la cognition et du comportement pour réaliser leurs travaux.

Ils ont découvert que la capacité des personnes dyslexiques à s’adapter et à explorer est une force pour la survie. "Ceci est susceptible de jouer un rôle fondamental dans l'adaptation humaine à des environnements changeants", estiment-ils. Car pour survivre, l’humain doit faire un compromis entre l’exploration et l’exploitation : "par exemple, si vous mangez toute la nourriture que vous avez, vous risquez de mourir de faim quand il n'y en aura plus. Mais si vous passez tout votre temps à chercher de la nourriture, vous gaspillez de l'énergie que vous n'avez pas besoin de gaspiller", expliquent-ils. Pour l’autrice principale, ce compromis est la clé de notre adaptation, et il explique un nombre important des décisions que nous prenons au quotidien. 

Quelles implications aujourd’hui ? 

Dans le monde moderne, cette tendance des personnes dyslexiques à l’exploration a des conséquences différentes. Selon les chercheurs de l’université de Cambridge, c'est l'une des causes probables de leurs difficultés avec les tâches liées à l'exploitation, comme la lecture et l’écriture. "Cela pourrait également expliquer pourquoi les personnes atteintes de dyslexie semblent graviter vers certaines professions qui nécessitent des capacités liées à l'exploration, telles que les arts, l'architecture, l'ingénierie et l’entrepreneuriat", poursuivent-ils. 

Changer de regard sur la dyslexie

Pour les chercheurs, ces résultats sont la preuve qu’il faut changer de regard sur la dyslexie en tant que trouble neurologique. "Les écoles, les instituts universitaires et les lieux de travail ne sont pas conçus pour tirer le meilleur parti de l'apprentissage exploratoire, souligne le Dr Helen Taylor. Mais nous devons de toute urgence commencer à nourrir cette façon de penser pour permettre à l'humanité de continuer à s'adapter et à résoudre les principaux défis."

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES