• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Nutrition

Alimentation : quel régime quand on arrête de fumer ?

L'alimentation est importante lorsque l'on arrête de fumer. Voici le régime à suivre. 

Alimentation : quel régime quand on arrête de fumer ? MarcBruxelle/istock


  • Publié le 19.06.2022 à 12h50
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Selon la Haute Autorité de santé, chaque année 750 000 personnes arrêtent de fumer durant au moins un an en France.
  • Les substituts à base de nicotine comme les patchs, les comprimés, les gommes à mâcher, les sprays et les inhalateurs permettent de gérer la dépendance physique et de limiter la prise de poids.

En France, parmi les 13 millions et demi de fumeurs quotidiens, les deux tiers déclarent souhaiter s’arrêter, selon le plan national de lutte contre le tabac. Hormis le manque, l’une des principales craintes quand un sevrage tabagique est envisagé est la prise de poids… Mais cela n’est pas une fatalité. 

Lorsqu’une personne arrête de fumer, elle est souvent tentée de compenser par la nourriture. Par exemple, remplacer la pause cigarette par une collation, ce qui permet de se faire plaisir et aussi de mettre quelque chose dans sa bouche. En effet, ce geste manque souvent aux anciens-fumeurs durant les premiers mois. Mais ce grignotage régulier peut favoriser la prise de poids. Pour l’éviter, il est conseillé de combiner l’arrêt de la cigarette à un régime riche en fibres et en protéines maigres. 

Ne pas faire un régime drastique 

Attention, l’objectif de ce régime n’est pas de se priver - l’arrêt du tabac étant déjà assez difficile - mais de manger plus sainement. Pour cela, la première résolution est donc de limiter les aliments gras et sucrés. Remplacez-les par des plats à base de légumes ou des collations saines comme des fruits secs. Mais ce n’est pas parce que c’est sain qu’il faut dévorer le paquet entier. Les fruits secs restent caloriques : comptez près de 500 kcal pour 100 grammes d’un mélange de fruits secs et de raisins. 

Fractionner ses repas

Certaines personnes en sevrage tabacologique ont trouvé une autre astuce : fractionner les repas. Autrement dit, manger autant mais à différents moments de la journée et dans de plus petites quantités.  Si vous êtes suivi par un tabacologue, celui-ci pourra vous aiguiller de façon individualisée sur la meilleure façon - et surtout celle qui vous convient le plus - de ne pas prendre de poids. 

Pratiquer une activité physique

L’autre allié des personnes souhaitant arrêter de fumer est le sport. Il permet déjà de se défouler et d’éliminer le stress provoqué par le sevrage. Une pratique régulière permet également de ne pas prendre de poids car vous dépensez des calories au moment de l’effort. À titre d’exemple, en fonction de l’intensité, une heure de vélo vous fera brûler entre 300 et 500 calories… Soit l’équivalent, à peu près, d’un hamburger.

Dernier conseil : hydratez-vous ! Quand l’envie de grignoter est trop forte, prenez quelques gorgées d’eau. Cela occupera votre bouche, remplira votre estomac et vous permettra, petit à petit, d’atteindre les 1,5 à 2 litres d’eau qu’il faut boire par jour.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES