• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Vague de chaleur

Canicule : quels dangers pour la santé ?

Certaines régions vont dépasser les 40 degrés aujourd'hui. Quels sont les dangers pour la santé de cette canicule ?  

Canicule : quels dangers pour la santé ? Dima Berlin / istock.


  • Publié le 18.06.2022 à 12h26
  • |
  • |
  • |
  • |


Alors que la France vit un épisode de canicule inhabituel au mois de juin, voici quels sont les dangers dont il faut se prémunir en cas de très forte chaleur.

Le coup de soleil

En cas d’exposition excessive au soleil, vous pouvez prendre un coup de soleil d’intensité variable. A court terme, il en résultera une brûlure douloureuse de la peau qui peut être grave. A long terme, cela peut favoriser le développement de cancer de la peau.

Pour éviter d’attraper un coup de soleil, il est recommandé de ne pas s’exposer entre 12 et 16 heures, et de mettre de la crème solaire indice 50 toutes les deux heures. Pensez également à couvrir les zones du corps sensibles (tête, oreilles, lèvres, pieds, seins...) avec des vêtements, des chaussures ou des chapeaux.

Le coup de chaleur

Le coup de chaleur, ou « hyperthermie », est provoqué par une exposition trop longue à une forte chaleur. Il touche principalement les enfants et les personnes âgées et ses conséquences peuvent être graves (arrêt cardiaque).

L’élévation de la température corporelle s’accompagne d’une sensation de chaleur et d’une soif importante. Des maux de tête peuvent survenir, avec une rougeur ou une sécheresse de la peau, des nausées, des vomissements, des crampes musculaires, ainsi que des troubles du comportement et de la conscience (somnolence, évanouissement).

Pour éviter l’hyperthermie, il est recommandé de ne pas s’exposer au soleil ou à la chaleur entre 12 et 16 heures, en restant dans un endroit frais. En dehors de ces horaires, le port d’un chapeau en extérieur est essentiel. Une douche tiède peut aussi aider à réguler la température corporelle, tout comme une bonne hydratation. Attention aussi à éviter les lieux clos non climatisés où la chaleur peut très vite monter, comme les ascenseurs ou les voitures. 

La déshydratation

La déshydratation survient lorsque l’organisme perd plus d’eau qu’il n’en acquiert : lors d’un épisode caniculaire, ce phénomène peut se mettre en place à cause d’une évacuation plus importante de liquide corporel via la sueur.

La déshydratation est particulièrement fréquente chez les personnes âgées, les enfants et les nourrissons. Lorsqu’elle est légère, elle se traduit par de la soif, une diminution de la transpiration, de l’élasticité de la peau et de la production d’urine, ainsi que par une sécheresse buccale. En cas de déshydratation sévère, la sensation de soif peut en fait être réduite et la tension artérielle  diminuer, provoquant une sensation de vertige ou des évanouissements, surtout lors de la station debout. Si la déshydratation continue, elle peut provoquer un coma, un état de choc et de graves lésions aux organes internes, par exemple au niveau des reins, du foie et du cerveau. "Les cellules cérébrales sont particulièrement sensibles à la déshydratation grave. La confusion est donc l’un des meilleurs indicateurs d’une déshydratation sévère", peut-on lire dans le MSD.

Pour éviter de se déshydrater en période de forte chaleur, il est recommandé de boire deux litres d’eau par jour (en comptant les cafés, les thés et les tisanes). Attention aux jus de fruit et aux sodas, très sucrés donc très caloriques, et à l’alcool, qui déshydrate. Les boissons énergisantes sont à exclure.

 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES