• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Génétique

Chromosome sexuel : en avoir un de plus expose les hommes à davantage de maladies

Les hommes qui ont un chromosome sexuel supplémentaire, ce qui est rare, ont un risque plus élevé de souffrir de certaines maladies. 

Chromosome sexuel : en avoir un de plus expose les hommes à davantage de maladies vchal/istock


  • Publié le 13.06.2022 à 17h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • 90 % des diabétiques sont atteints d’un diabète de type 2.
  • Une rupture de plaque d’athérome est à l’origine de 80 % des morts subites.

Un homme sur 500 porte un chromosome sexuel supplémentaire. Cela signifie qu’au lieu d’avoir seulement les deux chromosomes sexuels habituels, X et Y, ils en ont un en plus. Ainsi, ils ont donc deux combinaisons possibles : soit XXY, soit XYY. Selon des chercheurs anglais des universités de Cambridge et d'Exeter, cette caractéristique est plutôt négative car ce chromosome en plus expose à un risque plus élevé de développer certaines maladies aux conséquences graves comme le diabète de type 2, l'athérosclérose et la thrombose. Leurs travaux ont été publiés dans la revue Genetics in Medicine.

356 hommes avec un chromosome sexuel supplémentaire sur 200.000

Lors de leur étude, les chercheurs ont analysé les données génétiques et de santé de plus de 200.000 hommes britanniques âgés de 40 à 70 ans. Ainsi, ils ont trouvé 356 hommes porteurs soit d'un chromosome X ou Y supplémentaire. Généralement, les hommes atteints de cette anomalie chromosomique n’ont pas de caractéristiques ou de symptômes particuliers. Il faut faire un test génétique pour poser le diagnostic. Dans le détail, les scientifiques ont identifié 213 hommes avec un chromosome X supplémentaire et 143 hommes avec un chromosome Y supplémentaire. Avant cette étude, seule une petite minorité d’entre eux avait eu le diagnostic de leur anomalie chromosomique.

Des problèmes de fertilité 

Les scientifiques ont ensuite analysé les données de santé des 356 hommes qui avaient un chromosome sexuel supplémentaire. Ainsi, ils ont découvert que ceux qui avaient un chromosome X en plus avaient des problèmes de fertilité, moins de testostérone et un risque trois fois plus élevé de retard à la puberté. En revanche, ceux qui avaient un chromosome Y en plus n’avaient pas de problème de fertilité. 

Mais tous les hommes présentant une anomalie des chromosomes sexuels avaient des risques plus élevés de développer certaines maladies : trois fois plus pour le diabète de type 2 et l’embolie pulmonaire et six fois plus pour la thrombose veineuse. Pour l’instant, les chercheurs ne savent pas expliquer ce lien entre chromosome supplémentaire et risque accru. 

Vers un dépistage des chromosomes sexuels ?

"Même si un nombre important d'hommes portent un chromosome sexuel supplémentaire, très peu d'entre eux sont susceptibles de le savoir. Ce chromosome supplémentaire signifie qu'ils ont des risques bien plus élevés de développer un certain nombre de maladies métaboliques, vasculaires et respiratoires courantes, des pathologies qui pourraient être évitées", conclut Yajie Zhao, l’un des auteurs. À l’avenir, les scientifiques comptent poursuivre les recherches afin d’évaluer l’intérêt d’un dépistage systématique des chromosomes sexuels dans la population. 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES