• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Etudes

Effet du cannabis contre la douleur : un manque de preuves scientifiques ?

Les produits à base de cannabis réduisent à court terme la douleur chronique. Mais les études démontrant ces bienfaits cliniques manquent dans la littérature scientifique.

Effet du cannabis contre la douleur : un manque de preuves scientifiques ?


  • Publié le 07.06.2022 à 16h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Les chercheurs ne trouvent que peu de preuves des bienfaits cliniques du cannabis sur les douleurs.
  • Une personne sur cinq dans le monde souffre de douleurs chroniques modérées à fortes.

Très peu de recherches scientifiques malgré le buzz, voilà la conclusion d’une étude américaine sur les effets cliniques du cannabis médical publiée hier dans la revue Annals of Internal Medicine

En effet, alors qu’un certain nombre d'États aux Etats-Unis ont légalisé la marijuana à des fins médicales et récréatives et que de nombreux patients sont soulagés notamment par la CBD, une des molécules extraite du cannabis, aux bienfaits reconnus au niveau du système nerveux et pour son effet anti-inflammatoire, les scientifiques ont constaté que de nombreux produits actuellement disponibles dans les dispensaires américains n'ont pas été bien étudiés.

Affecter la sensation de douleur

Les effets du cannabis et des produits connexes reposent sur leur capacité à imiter le système endocannabinoïde de l'organisme. Ce système est composé de récepteurs et d'enzymes dans le système nerveux qui régulent les fonctions corporelles et peuvent affecter la sensation de douleur.

Les chercheurs ont recherché plus de 3 000 études dans la littérature scientifique au mois de janvier de cette année et en ont retenu un total de 25 présentant des preuves scientifiquement valables - 18 études contrôlées randomisées et sept études d'observation d'au moins quatre semaines.

Efficacité du cannabis médical

D’après eux, les preuves existent de l'efficacité du cannabis médical dans le traitement de la douleur neuropathique - causée par des dommages aux nerfs périphériques, comme la neuropathie diabétique qui entraîne des douleurs décrites comme des brûlures et des picotements - impliquant deux produits synthétiques approuvés par la FDA contenant 100 % de tétrahydrocannabinol, ou THC : le dronabinol (sous le nom commercial Marinol) et le nabilone (Cesamet).

Ces deux produits entraînent cependant des effets secondaires notables, notamment la sédation et des étourdissements, selon l'étude.

Un autre produit, un spray sublingual composé à parts égales de THC et de cannabidiol, ou CBD, extrait de la plante de cannabis, connu sous le nom de nabiximols, a également montré des preuves d'un certain bénéfice clinique pour la douleur neuropathique, bien que ce produit ne soit pas disponible aux États-Unis. 

Ce produit a également conduit à des effets secondaires, tels que des nausées, une sédation et des vertiges

Composition chimique

Mais les chercheurs regrettent un manque de littérature scientifique.

"Pour certains produits du cannabis, comme les produits à base de plantes entières, les données sont rares, les estimations de l'effet sont imprécises et les études présentent des limites méthodologiques", écrivent les auteurs.

Et cette situation rend difficile l'orientation des patients.

"Les produits à base de cannabis varient considérablement en termes de composition chimique, ce qui pourrait avoir des effets importants en termes de bénéfices et de dommages pour les patients", a déclaré le co-auteur Roger Chou, directeur du Pacific Northwest Evidence-based Practice Center de l'Oregon Health & Science University.

"Cela rend la tâche difficile pour les patients et les cliniciens puisque les preuves pour un produit à base de cannabis peuvent ne pas être les mêmes pour un autre."

En attendant davantage de preuves, ils recommandent de demander conseil à son médecin quant aux traitements possibles pour la douleur chronique.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES