• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Virologie

Encore une épidémie bizarre : la grippe de la tomate

En Inde, la grippe de la tomate touche de plus en plus d’enfants… Une maladie qui inquiète les autorités du pays. 

Encore une épidémie bizarre : la grippe de la tomate aldegonde/istock


  • Publié le 01.06.2022 à 15h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Pour l’instant, aucun décès n’a été enregistré chez des enfants atteints de la grippe de la tomate.
  • Les médecins recommandent aux malades de s’isoler pour limiter le risque de contagion.

"Ce n'est pas une maladie mortelle, mais elle est contagieuse et peut se propager d'une personne à l'autre, bien que les véritables modes de propagation de l'infection soient toujours à l'étude", a expliqué dans le média India Today le docteur Subhash Chandra, professeur adjoint de médecine interne à l'institut des sciences médicales d'Amrita à Kochi, au sujet de la grippe - ou fièvre - de la tomate. Cette pathologie a émergé en Inde au début du mois de mai. Depuis, plus de 82 bébés ont déjà été touchés par la maladie dans le pays.

Des cloques rouges et rondes

Pour l’instant, cette pathologie touche principalement les enfants de moins de cinq ans. Elle se manifeste surtout par des éruptions cutanées, sous la forme de cloques rouges et rondes sur les mains, les pieds et la bouche des jeunes enfants. En parallèle, les enfants peuvent aussi souffrir d’autres symptômes comme de la fièvre, des douleurs articulaires, des nausées, des diarrhées, de la toux, des vomissements ou encore des irritations près de la bouche, causées par la déshydratation. 

Boire beaucoup de liquide et se reposer

Les patients qui développent la fièvre de la tomate doivent boire beaucoup de liquide et se reposer au lit, comme cela est conseillé pour les autres fièvres virales, afin de garder le corps hydraté et bien reposé", a détaillé le docteur Subbash Chandra, dans le média India Today. Actuellement, il n’existe pas de traitement curatif spécifique pour cette maladie car les premiers cas n’ont été détectés qu’au début du mois de mai…. Mais les médecins arrivent tout de même à soulager les symptômes des jeunes patients. 

Un lien avec le syndrome pied-main-bouche…

Autre inconnue : l’origine de cette maladie. Certains virologues qu’elle pourrait être liée au syndrome pied-main-bouche car les symptômes des deux pathologies sont similaires : de la fièvre et l’éruption de boutons au niveau de la bouche, des mains, des pieds et - pour le syndrome pied-main-bouche - du fessier. Cette maladie virale affecte aussi essentiellement les enfants de moins de cinq ans et, pour l’instant, il n’existe pas non plus de traitement curatif.

…une maladie qui peut avoir des formes sévères

Des formes sévères de la maladie caractérisées par de graves complications dues à la dissémination de la maladie (du syndrome pied-main-bouche) au niveau neurologiques, cardiovasculaires ou respiratoires peuvent entraîner la mort des enfants, indique l’Institut Pasteur. Cette forme sévère a notamment été associée à l’infection par EV71 (un entérovirus de type A, une des responsables du syndrome pieds-mains-bouche) dont la flambée épidémique au Cambodge en 2012 a tué 52 enfants en 3 mois”.

D’autres virologues font un lien avec la variole du singe, dont le nombre de cas augmente très fortement en Europe ces dernières semaines.

 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES