• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Pédiatrie

La visioconférence, un dispositif facilitant le recueil du lait maternel pour les bébés prématurés

Une unité néonatale de soins intensifs a testé un dispositif permettant aux parents de voir à tout moment leur bébé prématuré par un appel en visioconférences. Les effets sont plutôt positifs, notamment concernant le recueil du lait maternel. 

La visioconférence, un dispositif facilitant le recueil du lait maternel pour les bébés prématurés BbenPhotographer/istock


  • Publié le 29.05.2022 à 17h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Le taux de naissances prématurées augmente dans beaucoup de pays développés.
  • La prématurité est passée de 5,9 % des naissances en 1995 à 7,4 % en 2010 en France.

Chaque année, entre 50.000 et 60.000 enfants naissent prématurément en France, selon l’Inserm. Souvent, les bébés sont obligés de rester à l’hôpital et sont donc séparés de leurs parents pendant plusieurs semaines. 

Pour permettre aux papas et aux mamans de voir plus souvent leur bébé, les équipes d’une unité néonatale de soins intensifs située aux États-Unis ont décidé de mettre en place FamilyLink. Il s’agit d’un programme de visioconférence qui permet aux familles de voir leur bébé quand elles le souhaitent (24h/24 et 7j/7) via une connexion sécurisée à partir d'un ordinateur, d'une tablette ou d'un téléphone portable. Cette initiative visait à évaluer les répercussions positives que pouvait avoir la visioconférence sur les familles et, surtout, sur les mamans. Les résultats ont été publiés dans la revue Breastfeeding Medicine.

Nourrir son bébé prématuré avec du lait maternel

Pour nourrir son bébé prématuré lorsqu’il ne peut pas encore téter, il existe plusieurs techniques à l’instar des alimentations par intraveineuse ou par nasogastrique, c’est-à-dire un tube est inséré par le nez ou par la bouche et qui descend directement dans l’estomac du bébé. Qu’il s’agisse de l’une ou de l’autre de ces méthodes, la maman peut fournir le lait qui servira à nourrir le bébé. Elle doit alors le recueillir à l’hôpital ou chez elle, via un tire-lait.

"Le lait maternel est un élément essentiel des soins pour un bébé prématuré hospitalisé, mais son recueil peut être difficile à cause de plusieurs facteurs comme la faible production de lait, le fait de devoir le recueillir et de ne pas allaiter directement, mais aussi le stress et l'anxiété des nouveaux parents qui sont physiquement séparés de leurs bébés prématurés en milieu hospitalier. Dans notre étude, nous avons expérimenté le fait de tirer du lait tout en regardant son bébé hospitalisé par visioconférence", explique Adrienne Hoyt-Austin, l’une des autrices. En effet, les mamans regardaient leur bébé sur l’écran en même temps qu’elles tiraient leur lait. 

Un lien plus fort et une plus grande motivation pour tirer le lait

Les chercheurs ont ensuite demandé aux 17 participantes de remplir des questionnaires. Ainsi, ils ont identifié quatre principaux effets de ces sessions de visioconférence. Tout d’abord, voir son bébé sur un écran renforce le lien et la connexion entre la maman et son bébé. Ensuite, la visioconférence a donné plus de motivation aux femmes pour pomper leur lait, estimant pour certaines que la vidéo était un "rappel visuel : c'est pour le bébé que je fais ça".

La troisième observation des chercheurs est un peu plus négative : la visioconférence rappelle aux participantes qu’elles sont séparées de leur nourrisson. "Je me sentais un peu coupable de le voir, j’avais l'impression que je devais être là (à l’hôpital) au lieu d'être absente", a indiqué une participante. Enfin, dernier impact : la visioconférence relie toute la famille au nourrisson hospitalisé, en permettant de le présenter aux autres membres qui n’ont pas pu aller à l’hôpital. 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES