• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Accident oculaire

Un cycliste blessé après sa victoire : un bouchon champagne frappe son oeil à 40 km/h

Recevoir dans l'oeil un bouchon de champagne est la première cause de cécité accidentelle.

Un cycliste blessé après sa victoire : un bouchon champagne frappe son oeil à 40 km/h Vicgmyr/iStock


  • Publié le 18.05.2022 à 16h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Un bouchon de champagne met moins de temps à toucher le visage que la durée d'un clignement de paupière
  • Cet accident peut causer d'importants traumatismes à l'oeil

Imaginez un projectile qui vient frapper votre oeil à 40 kilomètres à l'heure ! C'est ce qui est arrivé le 17 mai au coureur cycliste érythréen Biniam Girmay. Alors qu'il fêtait sa victoire sur la 10ème étape du Giro, le bouchon, de la bouteille de champagne qu'il secouait a sauté et l'a touché à l'oeil gauche. Le sportif, emmené à l'hôpital, a dû abandonner la course.

Moins de temps qu'un clignement d'oeil

Sa mésaventure oblige à rappeler que le fait de recevoir dans l'oeil un bouchon de boisson gazeuse, si la scène porte souvent à rire, est la première cause de cécité accidentelle en France. "Quand la bouteille est tenue à soixante centimètres du visage, le bouchon met cinq centièmes de secondes à atteindre sa cible, soit moitié moins de temps qu'un clignement d"oeil", rappelait en 2004 une étude menée par le Pr Ferenc Kuhn, spécialiste de la rétine, publiée dans le British Journal of Ophtalmology. 

La paupière n'offre que peu de protection

Il est vrai que l'oeil est un organe relativement peu protégé des chocs. Si le mouvement de tête pour esquiver un projectile est la parade la plus utilisée, le seul obstacle face à un bouchon propulsé à une telle vitesse est la paupière qui est de peu d'utilité !

Le simple choc du bouchon peut toucher toutes les couches de l'oeil jusqu'à provoquer des traumatismes tels que l'hémorragie conjonctivale, une hémorragie rétinienne ou un décollement de rétine. Pour éviter de telles conséquences, il reste quelques gestes simples de prudence à respecter :

- Refroidir les bouteilles jusqu'à une température comprise entre 10 et 6°, ce qui réduit la poussée gazeuse sur le bouchon

- Eviter d'agiter la bouteille et ne jamais l'orienter ne direction d'une personne

- Bien retenir le bouchon dès que l'embout métallique est retiré

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES