• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Classement

Prise en charge de la santé mentale : la France à la 4ème place

La France est bonne élève dans deux domaines essentiels d’après un classement sur les pays membres de l'OCDE qui offrent les meilleurs soins de santé mentale.

Prise en charge de la santé mentale : la France à la 4ème place encrier


  • Publié le 29.04.2022 à 09h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Un classement effectué au sein de l'OCDE dévoile les pays qui prennent le plus soin de leur population sur le plan mental
  • La France se place au pied du podium à la 4 ème place

Le nombre d'heures allouées aux loisirs et au bien-être et le haut niveau de dépense de santé : voilà ce qui permet à la France de rafler la 4 ème place sur 26 dans le classement établi par le site William Russel, spécialisé dans l'assurance maladie à l'international. 

Alors que la santé mentale de chacun a été mise particulièrement à mal pendant la pandémie de Coronavirus, le site s'est penché sur la place que donnent les 26 pays membres de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) à cet aspect de la santé et au bien-être psychologique de leur population.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) définit la santé mentale comme "un état de bien-être dans lequel une personne est capable de reconnaître ses propres forces, de faire face à la pression normale de la société, de travailler dur et de contribuer à la société".

William Russel a attribué une note sur dix pour chacun des facteurs pris en compte, avant d’établir une moyenne permettant de donner une note finale, elle aussi sur dix. 

6,40 sur dix

Les quatre premiers pays avec les meilleurs soins de santé mentale au monde sont européens : la Suède (avec une note de 7,13 sur dix), l’Allemagne (6,60) et la Finlande (6,47). La France arrive à la 4ème place avec une note de 6,40 sur dix.

Les facteurs pris en compte sont les suivants : heures de travail, disponibilité d'espaces verts, les précipitations et la température moyennes, le temps de loisir et le temps personnel, ainsi que les dépenses gouvernementales en matière de santé mentale. 

Dans ce dernier domaine, la France apparaît comme le leader devant la Norvège et l’Allemagne. « Un niveau de financement public plus élevé pour les services de santé mentale est essentiel pour fournir des lignes d'assistance aux personnes aux prises avec leur bien-être mental.  La France a le plus haut niveau de dépenses de santé, consacrant 15% de son budget de santé mentale aux hôpitaux psychiatriques», souligne le site internet. 

De plus, la semaine de travail maximale de 35 heures et le droit à la déconnexion, qui consiste à garantir le droit aux salariés de ne pas être tenus de répondre aux sollicitations professionnelles en dehors de certains horaires, a permis à la France de tirer son épingle du jeu: 

« Avec ce niveau de législation pour les travailleurs, il n'est pas surprenant qu'ils disposent en moyenne de 16,4 heures par jour pour se détendre et récupérer », précise le site.

La Suède en tête

D’après ce classement, la Suède arrive en tête, avec un score positif de 7,13 sur 10 pour le bien-être mental. "La nation nordique s'est classée en tête pour le pourcentage d'espaces verts, car elle accueille des forêts de conifères luxuriantes qui occupent la majorité de son territoire, offrant un environnement parfait pour la relaxation et le bien-être mental", peut-on lire sur le site.

Vient ensuite l'Allemagne, avec un score de 6,6 sur 10. "La nation d'Europe centrale travaille dur pour éliminer la stigmatisation des maladies mentales, en fournissant un vaste réseau de soutien et des programmes pour aider à intégrer les personnes atteintes de maladies mentales dans la société."

La Finlande complète le trio de tête, avec une note de 6,47 sur 10. La Finlande est bien classée pour les facteurs environnementaux, les espaces verts et les faibles précipitations. "La Finlande a un équilibre sain entre vie professionnelle et vie privée, se classant dans le top 10 à la fois pour le moins de salariés travaillant de longues heures et le plus de temps consacré aux loisirs."

Plus de moyens dans le secteur

Conscient des conséquences de la pandémie sur la santé mentale des Français et des plus jeunes, Emmanuel Macron avait appelé, en septembre dernier, à mettre plus de moyens dans le secteur.

Depuis le 5 avril dernier, le remboursement par la Sécurité sociale de huit séances chez le psychologue pour tous les patients âgés de plus de 3 ans est désormais possible. Sur « orientation du médecin », ils peuvent consulter un psychologue référencé sur le site «MonPsy », et bénéficier d’un entretien d’évaluation et de sept séances de suivi par an, remboursés par l’Assurance maladie.

 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES