• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Sport

Les écoliers en bonne forme physique font de meilleurs lycéens

Les enfants qui font de l’activité physique tous les jours se sentent bien dans leur peau et ont une meilleure concentration. Plus tard, ils ont aussi plus de chances d’aller dans de meilleurs lycées.

Les écoliers en bonne forme physique font de meilleurs lycéens kevajefimija/istock


  • Publié le 10.04.2022 à 14h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • L’indice de masse corporel (IMC) est un indicateur qui permet d’estimer la corpulence d’un individu en divisant le poids en kilogrammes par la taille en centimètres au carré.
  • Le chiffre obtenu détermine dans quelle catégorie se situe la personne allant de la dénutrition (en dessous de 16,5) à l’obésité morbide ou massive (plus de 40).

Vélo, marche, jeux actifs collectifs, sport en club… Selon l’Assurance maladie, les enfants de 6 à 11 ans devraient faire au moins une heure d’activité physique d’intensité modérée à élevée par jour. En effet, chez les plus jeunes, le sport a de nombreuses vertus : favoriser une bonne croissance, améliorer la concentration, faire progresser les capacités d’apprentissage… 

Plus de chances d’aller dans des lycées secondaires de niveau supérieur 

Des bienfaits que corrobore une étude publiée dans la revue Journal of Clinical Medicine. D’après les chercheurs, les écoliers de primaire en bonne forme physique se sentiraient globalement mieux dans leur peau et pourraient aussi mieux se concentrer. À long terme, ils auraient également plus de chances d'accéder aux meilleurs lycées que les enfants moins sportifs.

Des tests de condition physique et de concentration

Pour parvenir à ces résultats, les scientifiques ont analysé les données de 3285 filles et 3248 garçons en Allemagne âgés de 6 à 10 ans. Les critères retenus par les chercheurs étaient la force physique, l'endurance, la capacité de concentration et la qualité de vie liée à la santé. 

Les enfants obèses et en surpoids ont une moins bonne qualité de vie

Ainsi, les enfants en surpoids et obèses obtenaient de moins bons résultats aux tests physiques que ceux ayant un poids corporel normal. Ils avaient aussi une moins bonne qualité de vie, évaluée selon plusieurs indicateurs : le bien-être physique, l'estime de soi ainsi que le bien-être dans les amitiés et à l'école.

Le sport aide sur le chemin des lycées de niveau supérieur

Autre enseignement de l’étude : "Les élèves du primaire ayant une bonne condition physique et une bonne capacité de concentration sont plus susceptibles d'accéder aux lycées", explique le professeur Renate Oberhoffer-Fritz, l’un des auteurs. Cela signifie qu'il est très important d'encourager le développement moteur des enfants dès le plus jeune âge car cela peut également avoir un impact positif sur leur développement mental".

Favoriser le sport et limiter la sédentarité

Selon l’Assurance maladie, les enfants de moins de cinq ans devraient faire trois heures d’activité physique par jour, comme de la marche, des jeux actifs, de l’initiation à des sports… Il est aussi important de limiter la sédentarité : éviter les écrans avant l’âge de deux ans, les limiter au maximum de 2 à 5 ans puis à une heure par jour pour les 6-11 ans.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES