• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Démence

Alzheimer : peut-on détecter la maladie grâce au regard ?

Deux types de marqueurs oculaires ont été identifiés chez les personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer. Ils pourraient devenir des outils de diagnostic, moins coûteux et plus simple que les examens actuels. 

Alzheimer : peut-on détecter la maladie grâce au regard ? XiXinXing/istock


  • Publié le 22.03.2022 à 09h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • La maladie d'Alzheimer est liée à une dégénérescence des neurones. Les personnes atteintes ont des lésions spécifiques dans le cerveau.
  • Les examens de l'œil ne font pas partie des outils de diagnostic aujourd'hui.
  • Certaines marqueurs oculaires sont présents quelques années avant le développement de la démence.

Un regard en dit long, et pas seulement sur votre état d’esprit. Selon de chercheurs de l’université de Belfast, des examens oculaires peuvent identifier des signes de la maladie d’Alzheimer. Dans Journal of Ophthalmic Research, ils expliquent que l’imagerie rétinienne périphérique met en lumière des modifications de la rétine caractéristiques de cette pathologie. Cette technique est moins chère et plus simple à utiliser que la scintigraphie cérébrale, aujourd’hui utilisée comme outil diagnostic. 

Des drusen en trop grande quantité 

Sur la base d'observations en laboratoire, l'équipe a émis l'hypothèse que des modifications de la rétine périphérique pourraient être intéressantes pour explorer les liens entre l'œil et le cerveau. En utilisant la technologie d'imagerie à champ ultra large, les scientifiques ont constaté qu'il y a plusieurs changements qui semblent être, en particulier dans la rétine périphérique, associés à la maladie d’Alzheimer. Les personnes atteintes avaient notamment davantage de drusen, des "taches" jaunes identifiables sur les images rétiniennes. Il s’agit de petits dépôts de graisse, de protéines et de minéraux, y compris des dépôts de calcium et de phosphate qui se forment sous la rétine. Elles sont un symptôme connu du vieillissement et sont souvent observées chez les personnes de plus de 40 ans. Elles sont inoffensives quand elles sont présentes en petite quantité, mais lorsque leur nombre et leur taille augmentent, elles contribuent à la dégénérescence de la rétine.

Des vaisseaux sanguins différents 

Les auteurs de cette étude ont remarqué une autre caractéristique oculaire de la maladie d’Alzheimer : les vaisseaux sanguins des personnes atteintes ont une apparence différente. Près du nerf optique, ceux-ci sont plus larges, en comparaison à ceux des personnes non-atteintes. Au niveau de la périphérie de la rétine, ils sont plus fins. "Ces deux éléments sont susceptibles de ralentir le flux sanguin et d'altérer le flux de nutriments et d'oxygène dans la rétine périphérique", estiment les chercheurs dans un communiqué.

Un futur outil diagnostic ? 

Selon les auteurs de cette étude, cette technique d’imagerie pourrait devenir un outil de surveillance "simple, rapide et peu coûteux" pour observer les changements dans l’oeil. Pour les patients, il présente l’avantage d’être généralement mieux toléré. Le professeur Craig Ritchie, professeur à l'Université d’Édimbourg, et co-auteur de l’étude, ajoute : "Les changements dans l'œil sont très faciles à mesurer en comparaison à d'autres mesures de la santé du cerveau." L’équipe poursuit actuellement ses recherches avec un groupe de patients atteints d’une forme précoce de la maladie d’Alzheimer. 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES