• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Cancérologie

Pourquoi les vapoteurs sont davantage menacés de cancer du nez que les fumeurs

Les fumeurs de narguilé et les vapoteurs expirent davantage la fumée par le nez. 

Pourquoi les vapoteurs sont davantage menacés de cancer du nez que les fumeurs andykatz/istock

  • Publié le 01.03.2022 à 18h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Les cigarettes électroniques sont généralement utilisées pour arrêter ou diminuer la consommation de tabac.
  • L'Anses a établi une liste des substances déclarées dans les compositions des produits de vapotage : il y aurait plus de 1 200 substances.

Les fumeurs de cigarettes expirent plutôt la fumée par la bouche que les personnes qui vapotent ou consomment du narguilé, qui le feraient davantage par le nez, selon une étude publiée dans la revue Tobacco Use Insights. Selon les auteurs, ce geste fait que les seconds seraient plus susceptibles de développer des cancers du nez, des sinus et de la gorge que les premiers. En 2018, 34,7% des 18-75 ans avaient déjà essayé l’e-cigarette et 3,8% l’utilisaient quotidiennement, selon le Baromètre Santé de Santé publique France. Un enjeu de santé important pour une pratique qui augmente. 

Plus de risque de maladies des voies respiratoires supérieures

"Nos résultats indiquent que la façon dont les vapoteurs et les fumeurs de narguilé utilisent leurs appareils peut exposer le nez et les sinus à beaucoup plus d'émissions que les cigarettes, ce qui peut augmenter leur risque de maladies des voies respiratoires supérieures", estime Emma Karey, principale autrice de l’étude. Pour parvenir à ce résultat, les chercheurs sont allés dans la rue et ont analysé le comportement de 341 personnes. 122 étaient des fumeurs de cigarettes, 123 des vapoteurs et 96 personnes étaient consommateurs de narguilé. D’après leurs observations, 63% des vapoteurs et 50% des fumeurs de narguilé expiraient leur fumée par le nez. Tandis que pour les fumeurs, ce pourcentage était bien plus faible, soit 22%.

Expirer la fumée par le nez à cause du goût

Les cigarettes électroniques sont des appareils qui délivrent, sous forme de vapeur, de la nicotine avec des arômes classiques (tabac, fruits, etc.) et d’autres plus atypiques comme chewing-gum ou barbe à papa. Selon les auteurs, ces parfums amélioreraient le goût de ces produits, ce qui pourrait expliquer que leurs consommateurs expirent la fumée par le nez. Une façon de mieux sentir le goût. Ce constat est aussi valable pour le narguilé, pour lequel il existe aussi une multitude de saveurs. 

Expirer par le nez dépend de la vapoteuse

Autre constat des chercheurs : 70% des vapoteurs qui utilisaient des appareils de type Pod, c’est-à-dire tout en un avec la cartouche et la batterie directement intégrées dans la cigarette électronique, expiraient par le nez. Ce pourcentage était en revanche de 50% chez ceux qui utilisaient une vapoteuse classique, dont le réservoir et la batterie sont indépendants. Les scientifiques émettent l’hypothèse que les premiers appareils produisent plus de particules à chaque bouffée - comparativement aux seconds dispositifs - et que les utilisateurs expirent donc inconsciemment la fumée par le nez parce qu’il y en a trop. 

Poursuivre les recherches pour mieux analyser l’impact sanitaire

"Comme les dispositifs de vapotage et de narguilé sont utilisés différemment des cigarettes traditionnelles, nous devons étudier les maladies du nez et des poumons pour évaluer leur sécurité avant de juger si l’une ou l’autre est plus risquée", estime Terry Gordon, l’un des auteurs. Des recherches doivent encore être menées afin de déterminer si les problèmes de santé des vapoteurs et des fumeurs de narguilé sont dû à leur consommation de ces produits ou à d’autres facteurs.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES