• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Pathologie imaginaire

Pendant des années, cette maman a empoisonné son fils : qu’est-ce que le syndrome de Münchhausen ?

Une Américaine a été inculpée pour avoir mis en danger la vie de son fils adoptif. Elle a indiqué qu’il était touché par une affection incurable et lui a fait endurer des années de souffrances médicales, alors que le garçon n’était en réalité pas malade. Cette mère était atteinte d’un trouble appelé le "syndrome de Münchhausen par procuration".

Pendant des années, cette maman a empoisonné son fils : qu’est-ce que le syndrome de Münchhausen ? KatarzynaBialasiewicz/iStock


  • Publié le 25.02.2022 à 17h24
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Une personne peut être atteinte du syndrome de Münchhausen par procuration, si elle prétend que son enfant a des antécédents médicaux complexes et graves ou si son enfant présente des symptômes qui ne correspondent pas aux résultats des examens ou qu’ils s’aggravent sans raison apparente.
  • Le syndrome de Münchhausen par procuration est difficile à dépister. Cependant, les professionnels de santé peuvent suspecter que le parent souffre de la maladie lorsque l’enfant est loin de lui et que son état de santé s’améliore.

Inventer une pathologie incurable due à une anormalité des chromosomes à son enfant alors qu’il était en bonne santé. C’est ce qu’a fait, pendant quelques années, Kristy Schneider, une femme originaire de l’Arkansas (États-Unis). Entre 2017 et 2019, cette Américaine aurait donné des fausses informations au sujet de l’état de santé de son fils adoptif, Louie Schneider, à des professionnels de santé.

Elle leur aurait affirmé que son enfant était atteint d’une maladie rare qui provoquait un retard du développement, des attaques cérébrales et des problèmes cardiaques. Son but était que le garçon puisse bénéficier de soins alors qu’il n’était pas malade. Kristy Schneider, qui accompagnait son enfant à toutes ses consultations médicales, racontait l’histoire de son fils sur Internet. De nombreux médias ont relayé le combat de Louie Schneider et sa famille adoptive.

"Il a loupé sa mort"

En 2019, la vérité a éclaté. À cette période, le garçon, âgé de 9 ans, a été hospitalisé afin de suivre un traitement pour l’accompagner dans sa fin de vie. Au fil des semaines, son état de santé s’améliore. Une bonne nouvelle qui ne semblait pas réjouir ses parents, en particulier sa mère adoptive. "Il a loupé sa mort", avait déclaré l’Américaine à des soignants inquiets, qui ont directement alerté les services sociaux sur son comportement. Après ce signalement, Louie Schneider a été transféré dans une clinique où il a réalisé une batterie d’examens. Ces derniers ont révélé que, cliniquement, il ne présentait aucun symptôme évoqué par Kristy Schneider.

Selon le journal New York Post, la même année, l’Américaine et son mari ont perdu la garde de Louie Schneider. Kristy Schneider a été accusée d’avoir mis en danger de la vie d’un mineur. L’enquête a fini par révéler que la mère souffrait du syndrome de Münchhausen par procuration.

Un trouble qui touche plus souvent les mères

Le syndrome de Münchhausen par procuration est une pathologie faisant partie des troubles factices. Interrogé par LCI, en 2014, la psychologue clinicienne et docteure en psychopathologie et psychanalyse Catherine Granaux a indiqué que cette maladie affectait en grande majorité les femmes.

Cette pathologie "désigne la production de symptômes chez un enfant par un adulte maltraitant désireux de jouer le rôle de malade par l’intermédiaire de cet enfant. Ce syndrome constitue une maltraitance grave où le système de soins est instrumentalisé. Le corps médical devient lui-même maltraitant en programmant des examens complémentaires de plus en plus invasifs", peut-on lire dans une étude publiée dans la revue Neuropsychiatrie de l’enfance et de l’adolescence en 2011. Le but des personnes qui en souffrent est d’attirer l’attention du corps médical et la compassion de leur entourage.

Sur son site, le National Health Service (NHS, système de santé publique britannique) précise que les patients atteints de ce trouble peuvent être très manipulatrices et, dans les cas les plus graves, faire subir des interventions chirurgicales douloureuses et parfois mortelles à leur enfant, même si elles savent qu'elles sont inutiles.

Quelles sont les causes du syndrome de Münchhausen ?

Plusieurs facteurs ont été identifiés comme des causes possibles de ce trouble factice. Parmi eux, on retrouve un traumatisme émotionnel ou une maladie pendant l'enfance qui a entraîné une prise en charge médicale importante. Un trouble de la personnalité, une négligence et l’abandon des parents ainsi qu’une rancune envers les autorités ou les professionnels de la santé peuvent aussi entraîner la survenue du syndrome de Münchhausen par procuration.

Aucun traitement clairement efficace

Il n'existe pas de traitement efficace contre le syndrome de Münchhausen par procuration. Pour une meilleure prise en charge de la maladie, le patient doit admettre avoir menti et coopérer. "Une approche non agressive, non punitive, non conflictuelle doit être envisagée lors du diagnostic. Pour éviter de culpabiliser le patient ou de lui adresser des reproches, un médecin peut présenter le diagnostic comme un appel à l'aide. Comme alternative, certains experts recommandent un traitement psychologique", développe le Manuel MSD, un portail d'informations médicales.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES