• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Pandémie

Comment le covid long dégrade la santé mentale ?

Les personnes qui ont été atteintes d’un Covid long ont plus de risque de souffrir d'anxiété et de dépression et d'autres problèmes de santé mentale pendant au moins un an après avoir contracté le virus.

Comment le covid long dégrade la santé mentale ? demaerre/istock


  • Publié le 19.02.2022 à 18h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Les chercheurs émettent l’hypothèse que les problèmes psychologiques liés à la Covid-19 pourraient être dus au fait que le virus perturbe le fonctionnement du cerveau.
  • Leur seconde hypothèse est que la Covid-19 pourrait provoquer une inflammation du tissu cérébral.

"Il est absolument clair que le SRAS-CoV-2 est bien pire que la grippe, estime Ziyad Al-Aly, auteur principal d’une étude publiée dans la revue BMJ. Cela entraîne un risque plus élevé de souffrir d’une maladie après l’infection, qui peut affecter presque tous les systèmes organiques, y compris le cerveau." Lors de leurs travaux, les scientifiques ont voulu analyser l’impact d’un Covid long sur la santé mentale des patients. 

60% de risques en plus de développer des troubles psychologiques…

Pour cela, ils ont étudié les données de santé de plus de 150 000 personnes qui en ont été atteintes. Ils les ont ensuite comparés à celles de 5,6 millions de personnes qui n’ont pas été infectées par le virus. Résultats : les premiers avaient 60% de risques en plus de développer des troubles psychologiques au cours de l'année suivant leur infection.

… et 35% de développer des troubles anxieux

Dans le détail, chez ces patients, les scientifiques notent 35% de risque en plus d’être anxieux et 40% de probabilité en plus de développer une dépression. D’après les observations des chercheurs, les risques étaient plus élevés chez ceux ayant eu une forme plus grave du virus mais il y avait aussi ce type d’effets secondaires chez les patients ayant eu des formes légères à modérées. Ainsi, ils suggèrent qu’un Covid long, même sous une forme légère, peut avoir des conséquences sur la santé mentale à long terme. D’autre part, ils ont aussi comparé les individus hospitalisés pour cause de Covid-19 à ceux qui l’ont été pour d’autres raisons. Ils ont ainsi pu voir que le risque de dépression était aussi plus élevé chez les personnes infectées par le virus comparativement à celles qui ont par exemple eu la grippe.

La Covid-19, un virus beaucoup plus dangereux que la grippe

On a tous souffert durant la pandémie, mais les personnes avec Covid-19 souffrent encore davantage mentalement, explique Ziyad Al-Aly. Nous devons admettre cette réalité et nous en occuper avant que cela ne nous conduise à une crise de la santé mentale beaucoup plus large. J’espère que cela (l’étude) aidera à comprendre que le Covid-19 n’est pas comme une grippe, c’est beaucoup plus sérieux. Les gens qui ont eu le Covid et qui souffrent de problèmes psychiatriques doivent savoir qu’ils ne sont pas seuls et ils doivent chercher immédiatement de l’aide, sans aucune honte. C’est essentiel que nous reconnaissions ce problème dès maintenant”.

Si cette étude dresse un état des lieux du lien entre la Covid-19 et les problèmes psychologiques, les scientifiques n’ont pas réussi à comprendre les mécanismes qui expliquent ce phénomène. Des recherches supplémentaires devront être menées pour les déterminer.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES