• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Psychologie

Comment ne pas se sentir coupable quand on est parent ?

Se sentir coupable quand on est parent doit inciter à se remettre en question et non à se sentir incapable.

Comment ne pas se sentir coupable quand on est parent ? fizkes/iStock


  • Publié le 06.02.2022 à 12h30
  • |
  • |
  • |
  • |


Tous les parents se sentent coupables à un moment ou un autre vis-à-vis de leurs enfants de ne pas leur accorder assez de temps, ou d'avoir agi d'une façon qu'ils regrettent. Utiliser cette culpabilité pour se remettre en question peut être utile mais pas au point de douter de ses capacités parentales.

Qu'est-ce qui se passe quand on culpabilise en tant que parents ?

Culpabiliser c'est vouloir remettre en question une action qui a eu lieu ou au contraire qu'on a manquée. Écouter sa culpabilité permet donc d'engager une réflexion sur ce qu'il s'est passé pour mener les changements nécessaires ou au contraire prendre conscience qu'il n'y a pas lieu de se rendre coupable.

Lorsque le doute et la remise en question deviennent trop envahissants, on peut développer une image négative de soi-même et ne plus arriver à réfléchir, prendre des décisions adéquates ou profiter en famille. Pour compenser ce sentiment négatif, certains parents se mettent à devenir trop permissifs alors qu'au contraire, les enfants ont besoin d'une image positive parentale, de règles et de routine.

Comment ne pas se laisser envahir ?

Commencer par accepter qu’on ne peut pas tout réussir du premier coup permet de se donner le droit à l'erreur et donc accepter de se tromper. De plus, la plupart du temps les conséquences ne sont pas aussi importante que ce que l'on s'imagine.

Pour éviter de vous culpabiliser, essayez d'instaurer des routines et des rituels qui vous permettront de passer du temps de qualité avec vos enfants, mais aussi du temps pour vous afin de vous sentir suffisamment équilibré émotionnellement dans votre quotidien. Enfin, n'oubliez pas que l’entourage peut vous aider à assumer les responsabilités parentales en prenant le relais quand vous en avez besoin.

En savoir plus : "Il n'y a pas de parent parfait", de Isabelle Filliozat.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES