• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Santé connectée

« Mon Espace Santé » : comment fonctionne le nouveau dossier médical numérique ?

Inauguré le 3 février par le ministre de la Santé, "Mon Espace Santé" va être progressivement généralisé à tous les assurés. Mais comment fonctionne ce dossier médical numérique ? Que contient-il et comment le créer ? Peut-on s’y opposer ? On fait le point.

« Mon Espace Santé » : comment fonctionne le nouveau dossier médical numérique ? nortonrsx/iStock


  • Publié le 04.02.2022 à 12h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • "Mon Espace Santé" est une version améliorée du Dossier médical partagé, un carnet de santé en ligne créé en 2011.
  • Il dispose d'une messagerie sécurisée, d'un agenda santé pour maîtriser ses rendez-vous médicaux et d'un catalogue de services numériques de santé agréé par l’État.

"Une nouvelle révolution" comparable à cette de l’arrivée de la Carte vitale. Voici comment Olivier Véran a qualifié la généralisation de "Mon Espace Santé", ce carnet de santé numérique dont bénéficieront tous les assurés pour "stocker et accéder à leurs données de santé en toute confiance et en toute sécurité".

Lors d’une conférence de presse jeudi 3 février, le ministre de la Santé a déclaré que les Français étaient "prêts" pour "ce nouveau cap dans le développement du numérique en santé". Mais de quoi s’agit-il exactement ?

Un carnet de santé numérique pour tous les assurés

Accessible depuis un ordinateur, une tablette ou un portable, le site "Mon Espace Santé" se présente comme un "coffre-fort numérique" dans lequel les assurés retrouveront toutes leurs données médicales dématérialisées : ordonnances, résultats d’analyses et d’examens, imageries médicales ou encore comptes-rendus d’hospitalisation. Une exception toutefois : les personnes mineures souhaitant garder confidentielles les informations concernant leur santé sexuelle pourront s’opposer à l’inscription de ces éléments dans leur dossier numérique. Ces données seront aussi accessibles aux professionnels de santé.

Les assurés auront aussi accès à une messagerie sécurisée pour communiquer avec leurs professionnels de santé et à un agenda pour gérer leurs rendez-vous médicaux. Enfin, "Mon Espace Santé" disposera aussi d’un catalogue d’applications référencées par les pouvoirs publics, par exemple pour le suivi de maladies chroniques, la téléconsultation, la prévention ou la dématérialisation de la carte Vitale.

En plus du site Internet, une application "Mon Espace Santé" verra prochainement le jour. Pour les personnes ne disposant pas d’un accès Internet, leur dossier numérique sera consultable depuis les guichets de proximité France services ou auprès de leur caisse primaire d'Assurance-maladie.

"Mon Espace Santé" se substitue au Dossier médical partagé (DMP), lancé en grande pompe en 2011 mais auquel seuls 10 millions d’assurés sur 68 millions ont adhéré. Pour les personnes possédant déjà un DMP, celui-ci reste consultable et toutes les données seront transférées vers "Mon Espace Santé".

Comment créer son compte "Mon Espace Santé" ?

Les comptes "Mon Espace Santé" seront créés automatiquement. Entre janvier et mars 2022, l’ensemble des assurés, adultes et enfants, vont recevoir un courrier ou un mail de l’Assurance-maladie, du ministère des Solidarités et de la Santé ou de la Mutualité sociale agricole pour leur demander d'activer leur dossier médical avec leur Carte vitale et un code provisoire. Pour les mineurs, ce seront leurs parents qui recevront ce code provisoire.

Une fois leur compte créé, les assurés y renseigneront certaines informations de santé manquantes : antécédents familiaux, maladies, allergies, vaccinations, traitements en cours… Les professionnels de santé pourront, avec l’accord de l’assuré, consulter une synthèse de leur profil. Figureront aussi l'historique des actes de santé remboursés et le parcours vaccinal.

Est-il possible de s’opposer à la création de "Mon Espace Santé" ?

Oui, mais seulement dans un délai de six semaines, soit la durée de validité du code provisoire envoyé aux assurés. Pour supprimer son compte, il faudra l’utiliser en se connectant sur Monespacesante.fr ou appeler le 34 22. Passé ce délai, il sera toujours possible de demander la suppression définitive de tout ou partie de ses données de santé mais l’Assurance-maladie en conservera une trace pendant dix ans.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES