• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Covid-19

Vaccin Pfizer et inflammation cardiaque : un risque faible mais réel

Le vaccin Pfizer peut-il provoquer une inflammation cardiaque ? Une étude menée à Hong-Kong confirme que le risque existe même s'il est très faible.

Vaccin Pfizer et inflammation cardiaque : un risque faible mais réel Drazen Zigic/iStock


  • Publié le 25.01.2022 à 16h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • La cardite est une inflammation du coeur souvent liée à une infection bactérienne ou virale
  • Le risque de cardite après une vaccination anti-Covid avec le produit de Pfizer est plus élevé chez les hommes après la deuxième injection

Le risque de développer une myocardite ou une péricardite après une vaccination anti-Covid avec le produit de Pfizer est très faible en valeur absolue. Mais il est toutefois réel. Une étude publiée dans Annals of Internal Medicine souligne en effet que les vaccinés ont trois fois plus de risque du développer une inflammation des tissus cardiaques que les non-vaccinés. 

Cette étude menée à Hong-Kong a porté sur 160 patients atteints de cardite et 1 533 patients sains pour examiner le risque potentiel lié aux vaccins anti-Covid. Et ses résultats montrent que vingt cas de cardite ont été associés au vaccin Pfizer, ce qui représente un, risque 3,57 fois plus élevé en comparaison avec les non vaccinés d'un profil comparable.

Une inflammation du coeur

La cardite est une inflammation du coeur qui peut avoir pour origine des infections bactériennes, virales ou parasitaires. Les types les plus courants sont la myocardite qui atteint le muscle cardiaque lui-même ou la péricardite qui touche la paroi externe du coeur.

Le travail mené par les chercheurs de l'université de Hong-Kong  montre aussi que cette augmentation du risque de cardite liée au vaccin Pfizer concerne surtout les hommes après l'injection de la deuxième dose : il est 4,68 fois plus élevé pour ces derniers contre 2,22 fois pour les femmes.

0,57 cas pour 100 000 doses

Dans un contexte où ce risque d'inflammation cardiaque set mis en avant dans les polémiques sur les campagnes de vaccination anti-Covid, les auteurs de cette étude soulignent que le risque absolu reste toutefois très faible. Ils rappellent que l'incidence de cardite après vaccination est de 0,57 pour 100 000 doses du vaccin Pfizer et qu'aucun des vingt cas de péricardite observés durant leurs travaux n'ont abouti à un décès ni même à dune hospitalisation en soins intensifs alors que 12 décès et 133 hospitalisations ont été enregistrés dans le groupe des patients non vaccinés.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES