• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Alimentation

Comment consommer des fruits sans craindre l’effet du fructose ?

Lorsqu’il est consommé en trop grande quantité, le fructose est mauvais pour la santé. Mais les fruits sont un cas particulier. 

Comment consommer des fruits sans craindre l’effet du fructose ?

  • Publié le 06.01.2022 à 16h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Un Français consomme en moyenne 35 kilos de sucre par an.
  • Le fructose se trouve dans les fruits et le miel.
  • Santé Publique France recommande de manger un ou deux fruits par jour.

Le sucre est présent naturellement dans certains aliments, mais depuis plusieurs années, il se retrouve dans la composition d’un vaste nombre de produits. C’est un ingrédient phare des aliments transformés, or lorsqu’il est consommé en excès, il est associé à différentes maladies métaboliques comme le diabète ou l’obésité. Souvent, il est utilisé sous forme de sucre blanc, composé de glucose et de fructose. Ce dernier est présent dans les fruits. Dans un article paru dans The Conversation, deux chercheurs de l’université de Barcelone, Juan Carlos Laguna Egea et Marta Alegret Jorda, expliquent pourquoi nous pouvons consommer des fruits sans crainte, même s’ils sont riches en fructose. 

Le fructose, le plus dangereux des sucres ? 

Selon l’Organisation mondiale de la santé, il ne faudrait pas dépasser 25 grammes de sucre par jour, soit l’équivalent de 6 cuillères à café. Cela permet de limiter le risque de problèmes dentaires et de surpoids, voire d’obésité. "La hausse de consommation de produits alimentaires riches en édulcorants entraîne, en parallèle, celle de l’absorption de calories, rappellent Juan Carlos Laguna Egea et Marta Alegret Jorda, dans The Conversation. Calories qui, si elles ne sont pas brûlées, s’accumulent sous forme de graisse dans l’organisme et vont favoriser le développement des maladies métaboliques." 

Mais ils soulignent un paradoxe : les fruits sont riches en fructose, et pourtant ils font partie de l’alimentation équilibrée recommandée par les professionnels de santé. "Le fructose se transforme très facilement en graisse dans le foie, soulignent les auteurs. Pour une même quantité de fructose et de glucose, le premier va produire plus de graisse dans le foie." En somme, un excès de fructose a plus de risque d’avoir des effets néfastes sur la santé, en comparaison aux autres sucres. Mais manger un fruit ou un plat préparé n’est pas la même chose : lorsqu’on consomme un fruit, nous absorbons aussi des fibres et tous les autres nutriments présents. Cette composition des fruits rend le fructose moins nocif. "Le fructose contenu dans le fruit est incorporé lentement et associé à de nombreux autres éléments dans notre organisme, poursuivent les chercheurs. Ce qui permet à nos cellules intestinales d’absorber et de consommer la grande majorité du fructose qui arrive. Si bien qu’au final, seule une très faible partie de celui-ci parvient au foie via le sang pour être transformée en graisse."

Une question de forme 

Cette transformation du sucre en graisse dépend largement de la forme du sucre : lorsqu’il est liquide, et non-accompagné des autres nutriments, il n’est pas absorbé par les cellules intestinales et se transforme en graisse dans le foie. "Consommer des fruits est évidemment bon, précisent Juan Carlos Laguna Egea et Marta Alegret Jorda. Car nous les croquons, les mâchons, les mélangeons à d’autres aliments pour les rendre plus faciles à digérer." En revanche, ils déconseillent les jus de fruits, en particulier ceux sans pulpe, qui vont être absorbés trop rapidement. 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES