• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Bons réflexes

Cadeaux de noël : que faire si mon enfant avale accidentellement un objet de petite taille ?

A l’approche des fêtes de fin d’année, les autorités sanitaires alertent les parents sur les risques d’ingestion d’objets de petite taille, qui peuvent être issus de jouets destinés aux enfants. Ces accidents, qui touchent en particulier les moins de 5 ans, peuvent entraîner des complications très graves, voire mortelles.

Cadeaux de noël : que faire si mon enfant avale accidentellement un objet de petite taille ? oshcherban / istock.

  • Publié le 24.12.2021 à 15h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Du latin natalis (ou "de naissance"), le mot "noël" est l'élision de la locution natalis dies, ou "jour de naissance".
  • Il faut attendre le XIVe siècle pour voir apparaître le mot "noël" tel qu'on l'écrit aujourd'hui.

Certains ouvriront leurs cadeaux de noël dès ce soir, d’autres demain matin. Mais attention : des composants peuvent être dangereux pour les jeunes enfants, sans que les parents en aient forcément conscience. "Des accidents domestiques graves, voire mortels, liés à l’ingestion d’objets de petite taille ont été signalés ces dernières années", rappellent la DGS, l’Anses et la DGCCRF.  

Quels sont les objets dangereux pour les enfants ? 

Les articles généralement en cause dans les accidents domestiques sont :
- les piles de petite taille, appelées piles bouton, contenues dans de nombreux produits, tels que les jouets ou les télécommandes. Une de ces pièces avalée peut entraîner en quelques heures des lésions dues à la libération de substances toxiques dans l’œsophage ;
- les billes ou perles d’eau : translucides et vivement colorées, elles sont souvent utilisées comme articles de décoration ou pour l’hydratation des plantes, mais peuvent aussi entrer dans la composition de certains jouets. Si elles n’ont pas atteint leur taille maximale au moment où l’enfant les avale, elles peuvent continuer à gonfler dans le tube digestif et causer une occlusion intestinale, parfois mortelle ;
- les billes aimantées : de 3 à 5 mm environ, elles peuvent soit provenir de gadgets tels que des objets "anti-stress" ou de blocs de construction destinés aux adultes, soit entrer dans la composition de certains jouets destinés aux enfants plus âgés. Ingérées, elles peuvent provoquer des perforations intestinales.

Quels sont les bons réflexes à adopter pour éviter les accidents ?

Pour que votre enfant évolue sans danger au quotidien, ne laissez pas à sa portée les petits objets : billes, piles, pièces de monnaie, perles d’eau, objets de décoration, etc. … ; surveillez votre bambin lorsqu’il se divertit et veillez à ce que les tout‐petits n'empruntent pas les jouets de leurs aînés ; et enfin soyez attentifs à certains objets attractifs pour les enfants qui ne sont pas des amusements : gadgets, ustensiles anti-stress, etc. …

Avant d’acheter un jouet, il est également important de vérifier qu'il comporte bien le marquage CE ; de lire attentivement tous les avertissements présents sur les emballages ; d'acheter des produits dans des magasins ou sur des sites de marque connues ; de choisir des articles adaptés à l’âge des enfants (en tenant compte notamment de l’avertissement sous forme de logo indiquant que le jouet ne convient pas aux moins de 36 mois) ; et enfin, pour les bibelots à piles, de vérifier que leur compartiment est bien sécurisé et ne peut pas être ouvert.

Que faire en cas d'ingestion accidentelle ? 

Si, malgré tout, l’enfant ingère un produit dangereux, appelez immédiatement un centre antipoison qui vous donnera les conseils médicaux et la conduite à tenir (tous les numéros sont disponibles ici : www.centres-antipoison.net). En cas d’urgence vitale (étouffement, perte de connaissance...), appelez le 15 ou le 112.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES