• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Psilocybine

Dépression : les champignons hallucinogènes soulagent les patients à long terme

La psilocybine, la principale substance psychoactive des champignons hallucinogènes, améliore l’état à long terme de nombreux patients souffrant d’une dépression résistante aux traitements.

Dépression : les champignons hallucinogènes soulagent les patients à long terme Alexander_Volkov/iStock

  • Publié le 15.11.2021 à 18h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Il s'agit du plus vaste essai clinique jamais réalisé.
  • Après trois semaines, plus d'un patient sur trois a vu son score de gravité de la dépression s’améliorer après l’administration de la psilocybine.
  • Un patient sur quatre était toujours satisfait 12 semaines après l’administration de la psilocybine.

Les traitements contre la dépression seraient efficaces dans 70% des cas. Pour le reste des patients, plusieurs options sont étudiées par les chercheurs. Parmi elles, la psilocybine, la principale substance psychoactive des champignons hallucinogènes, a montré une certaine efficacité. Un nouvel essai clinique, le plus vaste jamais réalisé, confirme les bienfaits à long terme de cette option thérapeutique chez les patients souffrant d’une dépression sévère, c’est-à-dire une dépression résistante aux traitements. Les résultats ont été présentés par Compass Pathways, une société britannique qui détient des brevets pour deux formulations synthétiques de la substance et qui a dirigé l’essai.

Une étude importante

Si la psilocybine se révèle particulièrement efficace chez certains patients, d’autres ne profitent d’aucun effet bénéfique. Dans le détail, plus de 60% des patients de l’étude n’ont pas eu de bénéfices significatifs. Si ces résultats sont moins impressionnants qu’une étude parue en avril dernier dans laquelle 70% des patients ayant reçu un traitement à la psilocybine ont montré une réponse positive après six semaines, la cohorte plus importante et le suivi à plus long terme de la nouvelle recherche expliquent en partie cet écart.

Il existe une tendance générale en science selon laquelle les premières petites études montrent des effets énormes, et au fur et à mesure que vous étudiez plus, ils deviennent de moins en moins importants. L’espoir que nous avons tous est que cela ne disparaisse pas, précise Allan Young du King’s College de Londres, impliqué dans l’étude. Nous devons réaliser beaucoup plus d’études sur la durée de l’effet et voir comment cela se passe en clinique, mais le fait qu’un groupe montre un bénéfice persistant jusqu’à 12 semaines, à mon sens, est vraiment encourageant.”

Près d’un patient sur quatre satisfait après 12 semaines

La présente recherche a porté sur 233 personnes souffrant de dépression résistante aux traitements. Pour être éligibles, les candidats devaient avoir essayé au moins deux autres traitements sans que ceux-ci ne permettent d’améliorer leur état. Dans l’étude randomisée et en double aveugle, les participants ont reçu au hasard 1, 10 ou 25 milligrammes d’une forme synthétique de psilocybine. Enfin, tous ont reçu un soutien psychologique avant, pendant et après une seule séance de dosage. 

Les résultats ont montré que dans le groupe de patients qui a reçu la dose de 25 milligrammes, plus d’un sur trois (36,7%) a vu son score de gravité de la dépression s’améliorer trois semaines après l’administration de la psilocybine, et 24,1% étaient toujours satisfaits après 12 semaines.

Un traitement bientôt autorisé ?

Les chercheurs se réjouissent de ces résultats, et notamment du fait que contrairement aux antidépresseurs classiques qui nécessitent une prise quotidienne de pilules pendant plusieurs semaines, la psilocybine ne nécessite qu’une seule prise. Compass prévoit d’entamer la phase finale de ses tests cliniques l’année prochaine. L’autorité sanitaire américaine, la Food and Drug Administration (FDA), a déjà qualifié cette approche de “révolutionnaire” et pourrait approuver ce traitement rapidement si ses bienfaits se confirment.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES