• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

IVG

Texas : interdire l'avortement ferait exploser la mortalité maternelle

Alors qu'une nouvelle loi texane interdit la plupart des avortements après six semaines de grossesse aux Etats-Unis, des chercheurs ont évalué les conséquences d'une telle mesure sur la santé des mères. 

Texas : interdire l'avortement ferait exploser la mortalité maternelle g-stockstudio / istock.

  • Publié le 02.11.2021 à 11h18
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Lundi 1er novembre, une majorité des juges de la Cour suprême des Etats-Unis semblait plutôt encline à bloquer la loi anti-avortement du Texas.
  • La décision devrait être publiée assez rapidement.

Selon une nouvelle étude publiée dans la revue Demography, interdire de nouveau l’avortement dans un Etat augmenterait de 21 % les décès des femmes enceintes.

Plus précisément, l'étude a estimé qu'au cours des années suivant une interdiction de l’avortement, 140 femmes supplémentaires mourraient tous les ans de causes liées à la grossesse, ce qui porterait le nombre de décès à 815. Chez les femmes noires, les décès liés à la grossesse augmenteraient d'un tiers (+33%).

Il est 33 fois plus risqué de mener une grossesse à terme que d'avorter

Dans cette recherche, les scientifiques n’ont évalué que l'augmentation des décès due aux complications de la grossesse et de l'accouchement, et pas aux recours à l’avortement illégal. "Il est plus dangereux pour une femme de poursuivre sa grossesse que de se faire avorter", a déclaré l'autrice de l'étude et professeure de sociologie Amanda Stevenson. Selon les Centers for Disease Control, il est 33 fois plus risqué de mener une grossesse à terme que d'avorter, avec 0,6 décès maternels pour 100 000 avortements contre 20,1 décès maternels pour 100 000 naissances.

Les recherches américaines montrent également que les personnes les plus susceptibles de recourir à l'avortement, notamment les femmes de couleur, les femmes pauvres et celles qui souffrent de problèmes de santé chroniques ou aigus sont également plus susceptibles de rencontrer des complications graves pendant leur grossesse.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES