• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Douleur

Arthrite : l'ananas serait-il un remède ?

Manger de l’ananas pourrait réduire les douleurs des personnes atteintes d’arthrite. Cet effet serait dû à une enzyme, la bromélaïne, contenue dans ce fruit. 

Arthrite : l'ananas serait-il un remède ? Tim UR/iStock

  • Publié le 03.10.2021 à 19h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Pris sous forme de jus ou consommé frais, l’ananas pourrait réduire les douleurs de personnes souffrant d’arthrite.
  • D’autres aliments, tels que le raisin ou les oignons, auraient aussi des propriétés anti-inflammatoires.

93% des Français ont déjà souffert de douleurs articulaires, selon un sondage IFOP intitulé “Les Français et les rhumatismes” mené pour l’Inserm et « Ensemble contre les Rhumatismes ». Les rhumatismes, plus communément regroupés sous le terme d’arthrite aujourd’hui, désignent différentes affections qui se caractérisent par des douleurs à des articulations, des ligaments, des tendons, des os ou d’autres éléments du système musculosquelettique. Les deux formes les plus largement connues sont la polyarthrite rhumatoïde et l'arthrose. La première peut être définie comme une maladie inflammatoire chronique des articulations évoluant par poussées. En France, 0,3 à 0,8 % de la population adulte est concernée, soit environ 200 000 personnes selon l’Assurance maladie. La deuxième, l’arthrose, est une pathologie articulaire conduisant à la destruction du cartilage. En France, 10 millions de personnes en souffrent, dont 65% des plus de 65 ans selon l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm).

L’ananas, plus efficace que des compléments alimentaires

Les troubles inflammatoires articulaires peuvent concerner une seule articulation - on parle alors de monoarthrite - ou plusieurs, et le patient souffre alors de polyarthrite. Avec le temps et au fur à mesure du développement de ces pathologies, la douleur augmente et la mobilité des personnes est réduite. Mais, selon le site d’information britannique L’Express, consommer de l’ananas pourrait soulager leurs douleurs car ce fruit contiendrait enzyme appelée bromélaïne aux vertues anti-inflammatoires.  

On connaissait déjà plusieurs bienfaits à l’ananas, un aliment antioxydant, riche en fibres et en vitamine C. Désormais, il serait aussi anti-inflammatoire grâce à la bromélaïne. Cette enzyme est déjà utilisée par les sportifs pour traiter les inflammations et les blessures, mais sous forme de compléments alimentaires où le taux de bromélaïne est très concentré. Avec cette nouvelle étude, il est désormais prouvé que l’ananas est plus bénéfique pour la santé que ces gellules. Mais, pour bénéficier au maximum de ses apports, il faut le consommer d’une certaine façon. L’idéal serait de le manger frais ou sous forme de jus pressé. En effet, selon les chercheurs, l’ananas serait ainsi encore plus bénéfique que la bromélaïne sous forme de complément alimentaire. 

D’autres aliments aux bienfaits anti-inflammatoires

Outre l’ananas, il existe d'autres aliments qui protègent contre l'arthrite. C’est le cas du raisin et des oignons qui ont aussi des propriétés anti-inflammatoires. En cas d’arthrite, il toujours est recommandé d’avoir une alimentation variée et équilibrée car cela permet de prévenir le surpoids qui peut aggraver cette maladie. En effet, les kilos en trop pèsent sur les articulations des hanches, des genoux, des chevilles et des pieds et entraînent une augmentation de la douleur ainsi que des problèmes de mobilité. A une alimentation saine il faut donc ajouter un jus d’ananas pour permettre aux patients de mieux vivre avec ce type de maladies. 

L’essentiel :
- Pris sous forme de jus ou consommé frais, l’ananas pourrait réduire les douleurs de personnes souffrant d’arthrite.
- D’autres aliments, tels que le raisin ou les oignons, auraient aussi des propriétés anti-inflammatoires.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES