• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Régime alimentaire

Les végétariens seraient plus dépressifs

Les personnes qui suivent un régime végétarien auraient des scores de dépression plus élevés que les personnes qui mangent de la viande.

Les végétariens seraient plus dépressifs vaaseenaa/iStock

  • Publié le 06.08.2021 à 12h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Il s’agit d’une étude d’observation et non causale, donc celle-ci ne permet pas d’affirmer qu’adopter un régime végétarien rend plus dépressif.
  • La dépression pousserait à plus faire attention à sa santé et donc à adopter un régime moins riche en viande.

Les personnes végétariennes seraient en meilleure santé physique que les personnes qui suivent un régime omnivore. Une méta-analyse assure que les végétariens affichent des scores de dépression plus élevés que les personnes qui mangent de la viande. Ces résultats ont été présentés le 31 juillet dans le Journal of Affective Disorders.

Pas de lien causal démontré

Les chercheurs ont passé au crible 13 études concernant les scores de dépression en fonction des régimes alimentaires. Au total, la méta-analyse a porté sur 49 889 participants, dont 8 057 végétariens et 41 832 non-végétariens. Il est important de noter toutefois qu’il s’agit d’une étude d’observation et non causale, donc celle-ci ne permet pas d’affirmer qu’adopter un régime végétarien rend plus dépressif.

Les auteurs ont observé des scores de dépression plus élevés chez les participants végétariens par rapport aux omnivores. Ils ajoutent que ce lien reste à éclaircir, notamment celui de comprendre si les personnes dépressives l’étaient-t-elles déjà avant d’entamer un régime végétarien ou si cela est intervenu plus tard. Une hypothèse avancée, qui reste à démontrer, est que la dépression pousserait à plus faire attention à sa santé et donc à adopter un régime moins riche en viande.

La viande rouge probablement cancérogène

Si ces résultats doivent être confirmés par des études approfondies, d’autres travaux ont déjà mis en avant les risques associés à la consommation de viande, en particulier rouge. Face à ces différentes publications scientifiques, l’Organisation mondiale de la santé a classé la viande rouge parmi les aliments probablement cancérogènes pour l’homme et la charcuterie parmi les aliments cancérogènes pour l'homme en 2015. D'après les conclusions de l'OMS, plus la consommation de viande rouge et/ou transformée augmente, plus le risque est important. 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité