• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Pandémie

Comparaison de la contagiosité du variant Delta et de la variole : et si le RO n'était pas le bon indicateur ?

un infectiologue compare la contagiosité du variant Delta avec celle de la variole. Un parallèle difficile à justifier.

Comparaison de la contagiosité du variant Delta et de la variole : et si le RO n'était pas le bon indicateur ? decade3d/iStock

  • Publié le 19.07.2021 à 15h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Les RO respectifs du variant Delta et de la variole varient fortement selon les différents sources
  • Le taux de mortalité de la variole est de 30%, très largement supérieur à celui de la Covid

Le variant Delta aussi contagieux que la variole ? C'est un pavé dans la mare que vient de lancer sur FranceInfo puis sur France 5 l'infectiologue Benjamin Davido de l'hôpital Raymond Poincaré à Garches (Hauts de Seine). Selon lui, nous serions face à ce variant avec "un RO, l'élément qui mesure la capacité d'un malade à contaminer d'autres individus, entre 6 et 7, un chiffre que l'on connait pour la variole". Un mot qui fait peur. La variole -ou petite vérole- est une maladie virale qui, jusqu'au XVIIème siècle, était responsable de milliers de morts chaque année en Europe. Elle n'a été éradiquée qu'en 1980, notamment à partir de campagnes de vaccination massive mises en oeuvre depuis la fin des années 50. 

Mais la comparaison serait hasardeuse. Si elle tombe à point nommé pour justifier des projets de mesures censées inciter la population à se vacciner massivement, elle est contestée. "Les deux maladies ayant des modalités de transmission très différentes -même si le virus de la variole peut se transmettre, comme le SARS-CoV-2 par voie respiratoire rapprochée, NDLR- il me semble hasardeux de se livre à des comparaisons", a répliqué pour FranceInfo un autre infectiologue, le Professeur Daniel Camus de l'Institut Pasteur de Lille.

Le RO : un "indicateur grossier" ?

En fait, la vraie question pour savoir si l'on peut comparer la contagiosité des deux virus serait de savoir si le fameux RO, pourtant présenté comme l'un des critères justifiant la mise en place de mesures sanitaires, est un indicateur fiable. Pour la Professeure et chef de service de virologie au CHU de Caen, Astrid Vabret, elle aussi citée par le site de FranceInfo, la réponse est claire: le taux de reproduction serait, selon elle, "un indicateur grossier".

S'appuyer sur la comparaison du RO du SARS-CoV-2 et de celui de la variole pour estimer la dangerosité et la capacité du variant Delta à se diffuser ne serait donc pas forcément très rigoureux. D'autant que les RO respectifs des deux virus font aussi l'objet de débats qui reposent sur un éventail parfois assez large selon les différentes études. Ainsi le RO du variant Delta oscillerai selon les sources de 5,9 (chiffre de l'OMS du 17 juin)  à 7,2 (Conseil scientifique du 7 juillet 2021). Quant à celui de la variole, il ferait carrément le grand écart entre 1,5 et 20 ! La dernière publication scientifique sur ce sujet dans la revue Nature le situait en 2001 entre 3,5 et 6.

Une comparaison excessive

Alors qui croire ? Et surtout est-il utile en citant une maladie historiquement effrayante -le taux de mortalité pour la variole atteint 30% !- de faire monter encore l'inquiétude sur l'effet que le variant Delta pourrait avoir sur la suite de la pandémie actuelle ? S'il ne s'agit que de jouer sur la peur pour légitimer une pression de plus en plus forte sur la population française pour parvenir à un pourcentage plus élevé de vaccinés, cela pourra peut-être fonctionner sur les personnes les plus sensibles et les plus frileuses. Mais en posant une comparaison manifestement excessive, ne serait-ce qu'en raison d'un risque de mortalité sans commune mesure entre la variole et le variant Delta du coronavirus, les affirmations du Pr Davido pourraient aussi devenir un argument de plus pour les adversaires les plus convaincus -et ils ont tout de même montré leur capacité à mobiliser lors des manifestations du dernier week-end- de l'idée d'une vaccination "obligatoire".

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité