• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Conduite

Départs en vacances : le café réduit la somnolence au volant ... mais ne dispense pas des pauses !

Boire un double expresso ou une boisson à base de caféine avant de prendre la route diminue les épisodes de micro-sommeil. 

Départs en vacances : le café réduit la somnolence au volant ... mais ne dispense pas des pauses ! Zinkevych/istock

  • Publié le 09.07.2021 à 19h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • 57% des Français prennent un café lorsqu'ils ressentent de la somnolence au volant.
  • Il y a plus de 1 000 molécules dans le café.
  • Certains aliments peuvent aussi réduire la somnolence, comme le concombre, le radis, le poisson blanc ou le kiwi.

Top départ pour les grandes vacances ! Elles ont officiellement commencé mardi 7 juillet au soir, ce week-end devrait donc être chargé sur les routes de France. Au volant, la prudence est de mise pour éviter les accidents. Cela passe par la conduite, mais aussi par l’alimentation et le sommeil. Depuis trois ans, l’association d’assureurs "Assurance prévention" réalise des études sur l’alimentation et la vigilance au volant. Cette année, elle publie les résultats d’une expérience sur les effets du café : il permettrait de diminuer le risque de somnolence. 

Des boissons caféinées moins efficaces 

La recherche, dirigée par Frédéric Saldmann, cardiologue et nutritionniste, a été réalisée grâce à un simulateur de conduite et un capteur pour identifier les signes de somnolence. Trois groupes de participants ont été constitués : le premier a pris une boisson caféinée, contenant 160 mg de caféine, le deuxième a bu un double expresso, avec le même dosage, et le troisième a consommé un décaféiné. L’exercice s’est déroulé selon un protocole précis : après une prise en main pendant 15 minutes du simulateur, les participants ont conduit 30 minutes, avec un exercice de freinage. Puis, ils ont bu la boisson qui leur a été attribué, ensuite, ils ont conduit deux heures avec trois exercices de freinage. À l’issue de l’étude, les chercheurs ont constaté que la moitié des conducteurs ayant pris le décaféiné ont eu des épisodes de micro-sommeil, contre seulement 3% des personnes ayant bu un double expresso, et 25% de celles ayant pris la boisson à base de caféine. "Le café et les autres boissons caféinées permettent de lutter contre la somnolence et la perte de vigilance liées à de longs trajets autoroutiers monotones, concluent-ils. Toutefois le café prévient presque totalement la survenue de micro-sommeils tout au long d’une session de deux heures de conduite, ce qui constitue un point crucial puisque ces deux états (somnolence avérée et micro-sommeils) sont évidemment les plus accidentogènes." Dans la mesure où le double expresso et la boisson caféinée contenaient la même quantité de caféine, mais que les résultats varient fortement, des recherches approfondies sont nécessaires pour comprendre quelle molécule présente dans le café a cet effet sur la somnolence. 

L’abus de café est déconseillé !

Consommer trop de café est mauvais pour la santé. Plusieurs études ont prouvé qu’il augmentait le risque de maladie cardiovasculaire au-delà d’un certain nombre de tasses quotidiennes. L’Agence européenne pour la sécurité des aliments (EFSA) a défini un seuil : il faudrait consommer au maximum 400 mg de caféine par jour, soit environ trois tasses. 

Bien dormir pour réduire le risque d’accident 

Un café, un double expresso ou une boisson caféinée ne remplaceront jamais une bonne nuit de sommeil. D’après des données de la Sécurité routière, dormir cinq heures ou moins multiplie par trois le risque d’accident. Elle recommande de prendre la route le matin, plutôt que le soir ou la nuit, et "surtout pas après une journée de travail". Une fois sur la route, il faut faire une pause toutes les deux heures, pendant au moins un quart d’heure soit en s’étirant ou en marchant. Si vous avez les paupières lourdes ou que vous baillez : faites une sieste d’une vingtaine de minutes. 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité