• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Pas de panique

Colique du nourrisson : un nouvel outil d'évaluation pour rassurer les parents

Les coliques du nourrisson sont une épreuve pour de nombreux bébés et de nombreux parents. Un nouveau dispositif d'évaluation permet de mieux gérer cette pathologie.  

Colique du nourrisson : un nouvel outil d'évaluation pour rassurer les parents Konstantin Aksenov / istock.

  • Publié le 05.07.2021 à 13h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Les critères de ROME IV définissent les coliques du nourrisson dans le cadre des troubles fonctionnels intestinaux.
  • À ne pas confondre avec la diarrhée, les coliques du nourrisson se manifestent par des crises aiguës de pleurs, dues à des troubles intestinaux, dont le motif reste difficilement identifiable.

Pour optimiser la prise en charge des bébés atteints de coliques, le pédiatre Marc Bellaïche a développé l’outil d’évaluation ColiQ (www.coliq.net).

20 à 25 % des nourrissons souffrent de coliques 

Motif récurrent de consultation pédiatrique, les coliques du nourrisson sont l’un des maux les plus fréquents rencontrés chez le nouveau-né (20 à 25 % sont concernés, selon l’Observatoire de la santé). Elles entraînent beaucoup d’angoisses chez les parents, désemparés face à leur bébé inconsolable. Face à cet état de fait, un questionnaire a été co-construit avec des experts pédiatres, généralistes et psychologues, avec pour objectif commun d’améliorer la prise en charge des coliques du nourrisson.

Concrètement, les parents guidés par leur médecin sont invités à créer un compte sur coliq.net. Un questionnaire en 2 parties leur est proposé, ne prenant que 6 à 8 min pour y répondre. Des questions sur les pleurs (description qualitative et quantitative des pleurs) et les signes associés (gaz, agitation, distension abdominale, etc.) sont posées, ainsi que des questions sur la qualité de vie de l’entourage familial (vie quotidienne, état général des parents). Un score total est alors établi grâce à un logiciel. Il évalue 3 degrés de sévérité de la pathologie : légère, moyenne ou élevée. 

"Les parents sont moins inquiets"

Un suivi sur le long terme est alors proposé, avec une évaluation de l’évolution du score ColiQ avec le médecin, ce qui permet : 
- de rectifier la prise en soins de l’enfant, si le score ne s’améliore pas au fil des consultations ; 

- de rassurer les parents devenus acteurs en leur donnant une place centrale dans l’observation du bébé et de la famille. 

“L’objectif de ColiQ est de permettre aux parents d’être à la fois acteurs, évaluateurs et partenaires de la prise en soins : le bébé peut ainsi récupérer plus rapidement, et les parents sont moins inquiets. Un bébé bien contenu, ce sont des parents bien contenants, on est dans une double efficacité”, explique le Dr Bellaïche.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité