• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Covid-19

Variant Delta : l’inquiétude monte et le gouvernement réfléchit au vaccin obligatoire

La présence et la propagation du variant Delta inquiètent tous les pays d’Europe. En France, le gouvernement travaille sur des nouvelles mesures pour renforcer la vaccination et l’ensemble des mesures sanitaires.  

Variant Delta : l’inquiétude monte et le gouvernement réfléchit au vaccin obligatoire Artem Zakharov/iStock

  • Publié le 03.07.2021 à 15h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Le variant Delta de la Covid-19 progresse sur l’ensemble du territoire Européen. 
  • En France, le gouvernement envisage de rendre la vaccination obligatoire pour les soignants, voire pour la population générale. 

En France, 33 961 307 personnes ont reçu au moins une dose du vaccin contre la Covid-19. Parmi elles, 22 813 043 sont totalement vaccinées. Sur les plus de 67 millions de Français, presque la moitié a donc entamé ce processus de vaccination. Malgré ces chiffres et l'allègement des mesures sanitaires, il ne faut pas oublier que le virus est toujours là et, surtout, le variant Delta. Selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), ce dernier pourrait être à l’origine d’une nouvelle vague de la pandémie en Europe. Toujours selon l’instance, sur ce territoire, le nombre de cas aurait augmenté de 10% rien que la semaine dernière. La faute, d’après le directeur de l’OMS Europe, Hans Kluge, au nombre de personnes vaccinées qui serait encore trop insuffisant et à “l’augmentation des brassages, des voyages, des rassemblements et de l’assouplissement des restrictions sociales”. Il ajoute qu’“il y aura une nouvelle vague dans la région européenne, sauf si nous restons disciplinés”. En effet, sans cela, l’OMS estime que le variant Delta pourrait être dominant d’ici à la fin du mois d’août. Le Portugal, pays particulièrement touché par le variant, a déjà ordonné la reprise du couvre-feu dans plusieurs communes dont Lisbonne. 

Deux doses de vaccin contre la Covid-19 protégeraient du variant Delta

Comme dans la majorité des pays, le gouvernement français souhaite élargir la vaccination pour lutter contre le variant Delta. D’autant plus que l'Agence européenne des médicaments (EMA) a affirmé dans un tweet publié le 1er juillet que deux doses de vaccin contre la Covid-19 protégeraient contre le variant. Ce vendredi 2 juillet, en marge d’un déplacement à Argelès-sur-Mer dans les Pyrénées-Orientales, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a rappelé que le variant Delta était très dangereux et que sa propagation augmentait sur le territoire. “Il faut tout faire pour éviter une reprise de l'épidémie, a-t-il martelé. Cet été, c’est le vaccin qui vient à vous (...). Que vous soyez à la plage, en randonnée, ou que vous travaillez, vous pourrez vous faire vacciner”. Néanmoins, le même jour, le ministre de la Santé Olivier Veran a assuré que la vaccination ne serait pas obligatoire pour la population générale. “Nous ne contraindrons pas les Français à se faire vacciner, a-t-il affirmé. Si ce débat vaut pour les soignants, il ne vaut pas pour la population générale”. 

La vaccination obligatoire pour tous les soignants en discussion

La question de l’obligation vaccinale devra être rapidement posée en tout premier lieu pour les professionnels du secteur sanitaire, social et médico-social qui ont été les cibles prioritaires de la vaccination dans les premières phases de la vaccination, peut-on lire dans un communiqué de presse publié par la Haute Autorité de Santé (HAS) le 1er juillet dernier. En fonction de l’évolution du contexte épidémique et en cas de progression insuffisante de la couverture vaccinale, la réflexion sur l’obligation vaccinale pourrait s’étendre à l’ensemble de la population”. Invitée de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV et RMC ce vendredi 2 juillet, Dominique Le Guludec, la présidente du collège de la Haute autorité de santé a estimé que “les soignants ont un rôle dans la transmission du virus et ils doivent se faire massivement vacciner. (...) La Haute Autorité de Santé ne s’oppose pas à l’obligation vaccinale pour les soignants ». Une piste fortement envisagée par le gouvernement, mais pas encore tranchée. Une proposition de loi serait en préparation sur cette question. 

Enfin, dernières mesures pour limiter la propagation du variant Delta et l’arrivée d’une quatrième vague : rendre obligatoire le pass sanitaire pour des rassemblements de plus de 1000 personnes et la fin de la gratuité des tests-PCR pour inciter les Français à se faire vacciner. Selon la majorité des scientifiques, l’immunité de la population ne sera atteinte que si 80% des citoyens sont vaccinés.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité