Publicité

QUESTION D'ACTU

Centers for Diseases Control and Prevention

Etats-Unis : les résistances aux antibiotiques font 23.000 morts par an

Plus de deux millions de personnes sont infectées par des bactéries résistantes aux antibiotiques chaque année aux Etats-Unis. 23.000 Américains en décèdent tous les ans.

Etats-Unis : les résistances aux antibiotiques font 23.000 morts par an VIDAL/ISOPRESS/SIPA

  • Publié 18.09.2013 à 12h20
  • |
  • |
  • |
  • |


23.000 morts ! C'est le nombre de décès attribués à des infections aux bactéries résistantes aux antibiotiques chaque année aux Etats-Unis. Une information révélée dans un rapport publié ce lundi par les Centers for Diseases Control and Prevention (CDC) et relayé par l'APM qui constitue le premier état des lieux évaluant les conséquences des bactéries résistantes les plus préoccupantes pour la santé humaine.

Le rapport « Menaces de la résistance aux antibiotiques aux Etats-Unis en 2013 » établit que plus de deux millions de personnes sont infectées par des bactéries résistantes chaque année aux Etats-Unis. Les experts des CDC ont classé les différentes infections bactériennes en trois catégories de menace: urgente, sérieuse et préoccupante.
En évaluant, pour chaque infection bactérienne, son impact sanitaire, économique, sa fréquence actuelle et future, sa capacité de diffusion, ainsi que les antibiotiques et outils de prévention disponibles, les CDC estiment que les menaces urgentes concernent les entérobactéries résistantes aux carbapénèmes, ainsi que les gonorrhées et Clostridium difficile résistants aux antibiotiques.
D'après Tom Frieden, directeur des CDC, « si nous n'agissons pas maintenant, nous n'aurons plus d'antibiotiques pour sauver des vies. » Afin de combattre efficacement la résistance bactérienne aux antibiotiques, les CDC préconisent de modifier l'usage des antibiotiques. Pour l'agence américaine de santé publique, la moitié des antibiotiques utilisés chez l'homme ne sont pas nécessaires.

En France, la situation n’a pas l'ampleur des Etats-Unis mais demeure problématique. 6 à 8% des entérobactéries sont résistantes à la classe d'antibiotiques très courante des céphalosporines. « Cela veut tout de même dire qu’il y a chaque année 70 000 infections urinaires que les médecins généralistes vont avoir des difficultés à traiter », alertait fin 2012 sur pourquoidocteur le Pr Patrice Nordmann, bactériologiste à l’hôpital du Kremlin-Bicêtre.
Mais pour ce qui est des bactéries multirésistantes, seules 200 à 300 souches ont été isolées en France au cours des 6 premiers mois de 2012, essentiellement importées par des patients étrangers.
La Direction générale recommande en effet depuis l’été 2010 de rechercher des bactéries résistantes aux carbapénèmes (les antibiotiques de dernier recours) chez tous les patients transférés depuis un hôpital étranger ou récemment hospitalisés hors de France. 
Des mesures d’isolement sont alors appliquées, ce qui explique l’absence d’épidémies massives en France contrairement à nos voisins européens (Italie, Grèce).

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité