• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Psychologie

Comment annoncer la maladie d'un parent à son enfant ?

Quel que soit le problème de santé, il est important de mettre son enfant au courant.

Comment annoncer la maladie d'un parent à son enfant ? Yazgi Bayram/iStock

  • Publié le 24.04.2021 à 12h30
  • |
  • |
  • |
  • |


Penser que l'on va protéger son enfant en lui cachant la vérité, c'est en réalité déclencher une anxiété chez lui à cause de son incompréhension ou de ses peurs. Que l'on soit malade pour quelques jours, hospitalisé ou que l'on souffre d'une maladie chronique, il est important de toujours parler de ce sujet avec son enfant.

Quand faut-il en parler ?

S'il est important d'en parler dès que possible avec son enfant, inutile de se précipiter. Pour se rassurer, il a besoin de réponses à ses questions, attendez donc dans la mesure du possible d'être suffisamment renseigné sur votre maladie et sur les traitements pour lui en parler.

Choisissez de préférence un moment calme où toute la famille a du temps, et si vous le pouvez, commencez par aborder le sujet vous-même. Votre partenaire peut vous épauler si la nervosité ou les émotions vous envahissent. Il est préférable d'annoncer à la maladie à tous les enfants en même temps, y compris les plus petits, pour que personne ne se sente mis à l'écart.

Comment en parler ?

Inutile d'aborder les choses avec des mots compliqués, choisissez les mots les plus simples et accessibles pour décrire votre maladie et les traitements "bobo, bosse, j'ai mal, je vais prendre des médicaments pour m'aider à guérir". Vous pouvez commencer par parler des symptômes que votre enfant a pu voir et surtout parler des traitements qui sont prévus.

N'hésitez pas à employer les mots "cancer" par exemple pour que votre enfant puisse aussi nommer ce qu'il vous arrive. Invitez-le à vous poser des questions pour vérifier ce qu'il a pu comprendre. Attendez ensuite quelques jours pour lui en parler de nouveau, et surtout le rassurer s’il a peur d'être abandonné. Si votre enfant a du mal à parler ou que vous constatez des changements dans son comportement, n'hésitez pas à vous aider avec un psychologue ou un pédopsychiatre par exemple.

En savoir plus : "Grand arbre est malade" de Nathalie Slosse, éditions AFNIL.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES