• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Procréation

Embryon : des découvertes prometteuses contres les fausses couches et l'infertilité

Des chercheurs britanniques ont fait de nouvelles découvertes sur les cellules embryonnaires qui forment le placenta. 

Embryon : des découvertes prometteuses contres les fausses couches et l'infertilité Maksim Tkachenko/istock

  • Publié le 09.04.2021 à 14h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Les cellules qui permettent le rattachement de l'embryon à l'utérus peuvent se renouveler
  • Les cellules qui permettent le rattachement de l'embryon à l'utérus peuvent se régénérer
  • La découverte de ce mécanisme permet d'imaginer de nouveaux traitements contre les fausse-couches et l'infertilité

Nous avons encore beaucoup à apprendre sur la vie humaine et notamment sur la conception. Des chercheurs britanniques le démontrent une nouvelle fois : dans la revue spécialisée Cell Stem Cell, ils expliquent avoir découvert de nouvelles données importantes sur l’embryon et sa formation. 

Qu’est-ce que le trophoblaste ? 

Après la fécondation, l’embryon se déplace vers l’utérus tout en se divisant à plusieurs reprises. Les cellules qui entourent l’œuf, appelées fibroblastes, forment le trophoblaste. Cette couche extérieure formera ensuite le placenta. "Les trophoblastes sont des cellules extra-embryonnaires essentielles pour le maintien de la grossesse", précisent les chercheurs dans leur étude. Elles permettent le rattachement de l’embryon à l’utérus. Dans les recherches précédentes, réalisées sur des souris, les scientifiques avaient conclu qu’elle ne se formaient qu’une seule fois. Ces nouveaux travaux contredisent cette conclusion. 

Des cellules capables de se régénérer 

Les chercheurs britanniques ont constaté que les embryons humains peuvent créer de nouvelles trophoblastes. Dans des essais in vitro, des cellules souches embryonnaires ont été capables de continuer à produire ces cellules. "Ces découvertes montrent une flexibilité inattendue dans le développement de l’embryon humain, concluent les chercheurs, et pourraient être bénéfiques pour les traitements liés à la fécondation assistée", soulignent les chercheurs. Ils espèrent également que ces travaux aideront à mieux comprendre les fausses couches et l’infertilité, grâce à la meilleure compréhension du fonctionnement des tissus placentaires. "Nous sommes vraiment heureux de découvrir que les cellules souches embryonnaires humaines peuvent fabriquer tout type de cellule pour produire un nouvel embryon", détaille Dr Ge Guo, l’autrice principale de cette recherche. "Je n’imaginais pas que cela pouvait être possible, confie le professeur Austin Smith, co-auteur. Cette découverte change notre compréhension de la fabrication de l’embryon humain et de ce que nous sommes capables de faire avec les cellules souches embryonnaires."

Quelles sont les causes possibles de la fausse couche ?

Les fausses couches concernent entre 10 et 20% des grossesses. Elles sont un arrêt naturel de la grossesse, qui peut-être du à différents facteurs. L'embryon ne se développe par correctement, soit à cause d'anomalies présentes depuis la fécondation, soit à cause d'une maladie ou d'une infection. Dans la majeure partie des cas, il est impossible de trouver la raison exacte de la fausse couche. 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES