• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Sexo

Se masturber pourrait diminuer les douleurs menstruelles

Une étude commandée par Womanizer et Lunacopine estime que la masturbation pourrait réduire les douleurs menstruelles et leur fréquence. 

Se masturber pourrait diminuer les douleurs menstruelles Alexmia/iStock

  • Publié le 14.03.2021 à 15h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • 42% des participantes ont eu moins de douleurs en se masturbant régulièrement, tandis que 43% ont préféré leurs médicaments habituels.
  • La masturbation diminuerait aussi la fréquence de ces douleurs menstruelles pour 86% des participantes.
  • Dès que les femmes ont commencé à se masturber, la fréquence moyenne de leurs douleurs menstruelles a baissé et cela a perduré dans le temps.

Un réussite. 93% des participantes ont assuré que la pratique régulière de la masturbation pendant leurs règles avait permis de réduire l’intensité de leurs douleurs. C’est le résultat de l’étude clinique “Menstrubation”, commandée par Womanizer et Lunacopine, respectivement des marques de sextoys et de coupes menstruelles. Pour parvenir à ces résultats, 486 femmes ont répondu à des questionnaires pendant six mois. Le premier mois visait à évaluer l’intensité et la fréquence du mal induit par leurs règles. Les trois mois suivants, elles ont dû changer leurs méthodes habituelles de gestion de la douleur - par exemple arrêter de prendre des médicaments - et les remplacer par la masturbation. Au fil des mois, elles remplissaient le même questionnaire en notant leurs symptômes. Et, le dernier mois, elles ont répondu aux mêmes interrogations mais, cette fois, les scientifiques leur ont demandé de revenir à leur méthode initiale antidouleur. 

La fréquence des douleurs réduite pour 86% des femmes

Finalement, les avis sont divisés. 42% des participantes ont eu moins de douleurs en se masturbant régulièrement, tandis que 43% ont préféré leurs médicaments habituels. Les 15% restants ont, quant à elles, choisi un mélange des deux, mais aussi le sport, la chaleur, l’huile de CBD ou encore le sommeil. Selon cette étude, la pratique régulière de la masturbation aurait un impact bénéfique sur plusieurs symptômes liés aux règles : les crampes menstruelles, les diarrhées, les douleurs dans les seins, les changements émotionnels, le ventre gonflé, la fatigue ou encore les douleurs ressenties dans le bas du dos, le ventre et l’intérieur des cuisses. Mais, en plus de réduire les douleurs, la masturbation diminuerait aussi la fréquence de ces douleurs menstruelles pour 86% des participantes. 

L’hormone du plaisir, la dopamine, réduit les douleurs

L’effet de la masturbation serait immédiat et durable. Dans le cadre de l’essai clinique, dès que les femmes ont commencé à se masturber, la fréquence moyenne de leurs douleurs menstruelles a baissé. Cet effet bénéfique a aussi perduré même lorsqu’elles ont repris leurs méthodes habituelles de gestion de la douleur. Le docteur Alexandra Hubin, sexologue et docteure en psychologie, explicite l’impact positif de la masturbation dans un communiqué : “Nous savons que la masturbation peut avoir des effets positifs sur la santé et le bien-être de manière générale. Pendant la masturbation et au moment de l’orgasme, l’hormone dite du plaisir, la dopamine, est libérée, ce qui provoque une sensation de bien-être. Ainsi, les autres procédés chimiques qui causent les douleurs sont naturellement relégués au second plan, ce qui s'apparente à un soulagement de la douleur. Dans le même temps, le métabolisme et la circulation sanguine sont stimulés, ce qui va également venir contrer la douleur. Enfin, lorsque les muscles se contractent et se relâchent pendant l'orgasme, cela a aussi un effet relaxant.” Une technique de gestion de la douleur naturelle qui pourrait être salvatrice pour de nombreuses femmes. 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité