• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Aux États-Unis

Covid-19 : moins de chirurgies cardiaques depuis l'arrivée de la pandémie

Des médecins alertent sur la chute drastique des interventions chirurgicales cardiaques observée aux États-Unis en 2020 et début 2021. Une conséquence directe de l'épidémie de Covid-19. 

Covid-19 :  moins de chirurgies cardiaques depuis l'arrivée de la pandémie Shuttermon

  • Publié le 31.01.2021 à 18h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Par rapport à 2019, les opérations de chirurgie cardiaque ont diminué de 53% en 2020 aux États-Unis en raison de la pandémie de Covid-19.
  • Le report des opérations cardiaques accroît le risque de morbidité et de mortalité, estiment les auteurs de l'étude.

Dès l’arrivée de la Covid-19, les médecins s’inquiétaient des dommages collatéraux sur les autres maladies graves, notamment en raison des services hospitaliers saturés et des annulations de consultation. Une nouvelle étude américaine confirme cette crainte : les chercheurs enregistrent en effet une diminution importante des interventions chirurgicales cardiaques depuis le début de la pandémie. 

Présentée lors de la 57e conférence annuelle de la Société des chirurgiens thoraciques, cette recherche se base sur les données du STS Adult Cardiac Surgery Database (ACSD), premier registre mondial des résultats cliniques de la chirurgie cardiaque chez l'adulte. Les cas étudiés sont compris sur une période allant du 1er janvier 2018 au 30 juin 2020 et du 1er février 2020 au 1er janvier 2021.

Au total, les chercheurs ont examiné les données de 717 103 patients adultes en chirurgie cardiaque et de plus de 20 millions de patients atteints de Covid-19, afin de déterminer comment la pandémie a affecté la chirurgie cardiaque des adultes aux États-Unis (à l’échelle nationale et régionale).

53% moins de chirurgie cardiaque qu'en 2019

Conclusion : les opérations de chirurgie cardiaque ont diminué de 53 % à l'échelle nationale comparé à 2019."La pandémie a changé le monde tel que nous le connaissons, en provoquant une chute spectaculaire du volume de chirurgie cardiaque chez les adultes et en aggravant les résultats pour les patients", commente le Dr Nuygen, de l’Université de Californie, qui a dirigé la recherche.

Bien que les données n'aient pas abordé directement la cause de l'augmentation de la mortalité, de nombreux chirurgiens affirment qu'ils se limitent actuellement à opérer uniquement les cas de pontage coronarien, considérés comme les interventions les plus urgentes.

L'arrêt brutal de la chirurgie à la mi-mars 2020 aurait eu, selon l'étude, des implications importantes dont les effets négatifs liées aux procédures annulées et reportées sur les résultats de santé des patients commencent désormais à se faire ressentir. "Nous avons clairement démontré que si vous subissez une chirurgie cardiaque alors que vous avez la Covid-19, vous courez un risque accru de morbidité et de mortalité", a déclaré le Dr Nguyen. 

Selon le Dr Nguyen, cette étude n'est que la première d'une longue série de recherches. Les auteurs de la publication prévoient prochainement d'examiner les tendances et les résultats des patients Covid par rapport à ceux qui n’ont pas contracté le virus, ainsi que d'approfondir l'effet de la pandémie sur des procédures cardiaques spécifiques aux adultes, telles que les dissections aortiques.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité