• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Maladie de la peau

Pourquoi l'eczéma peut être associé à un risque plus élevé de décès

Ce n’est pas l’eczéma qui augmente les risques de décès, mais plutôt ses conséquences sur l'état de santé. Les personnes qui souffrent d’eczéma atopique sévère ont une activité physique moindre, une qualité de sommeil très dégradée et un système immunitaire affaibli, ce qui favorise l’émergence d’autres maladies et infections mortelles.

Pourquoi l'eczéma peut être associé à un risque plus élevé de décès iStockphoto.com/Ranee Sornprasitt

  • Publié le 29.01.2021 à 16h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Les personnes atteintes d'eczéma atopique sévère ont plus de risques de mourir que les autres.
  • Ces risques ne proviennent pas de leur maladie de peau mais plutôt de ce qu'elle engendre sur leur santé, notamment au niveau du système immunitaire.
  • Avec une qualité de sommeil faible et un système immunitaire amoindri, il est plus difficile de résister aux multiples infections.

L’eczéma est une maladie handicapante à bien des égards, qui peut transformer le quotidien des personnes qui en souffrent en calvaire. Des chercheurs de l’école d’hygiène et de maladies tropicales de Londres, de l’hôpital universitaire d’Aarhus, de l’université de Nottingham (Royaume-Uni) et de l’université de Californie à San Francisco (Etats-Unis) démontrent qu’il y a bien une augmentation globale de la mortalité chez les patients atteints d'eczéma atopique. De plus, les personnes qui souffrent d'eczéma atopique grave peuvent avoir un plus grand risque de mourir de plusieurs problèmes de santé par rapport à ceux qui ne souffrent pas d’eczéma. Les résultats de cette étude ont été publiés le 27 janvier 2021 dans le Journal of Allergy and Clinical Immunology.

L'eczéma atopique touche jusqu'à 10 % des adultes et devient de plus en plus fréquent dans le monde. La maladie se caractérise par des démangeaisons, des lésions cutanées superficielles, et des insomnies, qui ont des effets néfastes sur la qualité de vie, aussi bien sociale qu’intime. Environ 30 % des personnes atteintes d'eczéma atopique présentent une maladie modérée à sévère.

L’étude a comparé le risque de décès chez plus de 500 000 adultes atteints d'eczéma atopique (dont 35 000 souffrant d’une forme grave) à celui de plus de 2,5 millions d'adultes non atteints d’eczéma entre 1998 et 2016. Il en ressort que les personnes souffrant d'eczéma atopique grave ont un risque de mourir 62 % plus élevé que les personnes sans eczéma atopique, en raison de plusieurs causes qui ne sont pas liées directement à leur maladie de peau. 

Une système immunitaire et un corps en moins bonne santé

Dans les faits, les personnes atteintes d’eczéma sévères sont plus sujettes aux infections, aux problèmes pulmonaires et aux troubles des reins ou de la vessie. Les chercheurs ont constaté que les patients souffrant d'eczéma atopique présentaient un risque accru de 8 à 14 % de décès dû à des causes infectieuses, digestives et génito-urinaires. Cette mortalité accrue ne touche pas tout le monde, mais uniquement les personnes souffrant d’eczéma atomique grave.

Pour comprendre pourquoi l’eczéma augmente les risques de décès, il faut se pencher sur la littérature scientifique. Des études antérieures suggèrent que le risque élevé pourrait être lié à une réduction de l'activité physique et à une qualité du sommeil amoindrie chez les personnes souffrant d’eczéma sévère. De plus, cela s’accompagnerait d’un dysfonctionnement immunologique dû à la maladie elle-même, voire des traitements médicamenteux suivis par les patients.

Bien que le risque absolu de décès dû à un eczéma grave soit faible, nos conclusions suggèrent que les personnes atteintes de formes graves ou plus actives de la maladie courent un risque plus élevé de mourir de problèmes de santé associés, indique Amanda Roberts, une des autrices de l’étude. Nous espérons que ces nouvelles informations contribueront à éclairer la poursuite des recherches afin de mieux comprendre ce schéma et les mécanismes sous-jacents de ces associations, et par la suite à informer et améliorer les processus de traitement pour les personnes atteintes d'eczéma sévère.”

https://www.pourquoidocteur.fr/MaladiesPkoidoc/549-Eczema-des-mains-le-contact-avec-l-allergene-doit-etre-evite

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité