• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Famille

Les conflits entre parents divorcés aggravent la santé mentale des enfants

Les enfants ont peur d'être abandonnés lorsque leurs parents divorcés ou séparés s'engagent dans un conflit. Un sentiment qui prédit de futurs problèmes de santé mentale chez les enfants.

Les conflits entre parents divorcés aggravent la santé mentale des enfants Prostock-Studio/iStock

  • Publié le 18.01.2021 à 14h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Les conflits entre parents divorcés ou séparés peuvent générer chez les enfants la crainte d'être abandonnés par l'un ou les deux parents.
  • Ce sentiment est associé à de futurs problèmes de santé mentale, en particulier pour les enfants qui avaient des relations solides avec leur père.

Les conflits entre parents divorcés ou séparés augmentent le risque que leurs enfants développent des problèmes de santé physique et mentale. Cela peut créer chez l’enfant la peur d’être abandonné. S'inquiéter d'être abandonné prédit de futurs problèmes de santé mentale. Ces travaux, réalisés par des chercheurs américains de l’université d’Arizona State (ASU) sont parus le 12 janvier dans la revue Child Development.

Un effet ricochet

La santé mentale des enfants doit être préservée pour éviter de générer des troubles plus tard dans la vie. “Les conflits sont un facteur de stress important pour les enfants et le lien entre l'exposition aux conflits inter parentaux et les problèmes de santé mentale chez les enfants est bien établi dans tous les types de familles - mariées, cohabitant, séparées et divorcées, complète Karey O'Hara, professeur adjoint de recherche de psychologie à l'ASU et premier auteur de l'article. Les conflits entre parents divorcés ou séparés ont prédit que les enfants craignaient d'être abandonnés par l'un ou les deux parents. Ce sentiment était associé à de futurs problèmes de santé mentale, en particulier pour ceux qui avaient des relations solides avec leur père.”

Pour comprendre comment les enfants dont les parents sont divorcés ou séparés interprètent le conflit inter parental, les chercheurs ont interrogé les familles participant au programme de santé américain New Beginnings, qui aide aussi bien les parents séparés que les enfants à s’adapter à cette nouvelle réalité. Au total, 559 enfants, âgés de 9 à 18 ans, ont été questionnés sur leur exposition au conflit. Les questions ont porté sur leur ressenti devant différentes situations : si leurs parents se battaient devant eux, parlaient mal de l'autre parent ou demandaient aux enfants de porter des messages.

Une relation parent-enfant solide, pas suffisante pour éviter le sentiment d’abandon 

Les résultats ont montré que les enfants exposés à un conflit inter-parental étaient plus susceptibles de déclarer s'inquiéter d'être abandonnés par l'un de leurs parents ou les deux. “Lorsque des parents mariés ou vivant en concubinage s'engagent dans un conflit, l'enfant peut s'inquiéter de la séparation de leurs parents, a déclaré Karey O'Hara. Mais les enfants dont les parents sont divorcés ou séparés ont déjà vu la dissolution de leur famille. L'idée qu'ils pourraient être abandonnés pourrait être peu probable, mais ce n'est pas illogique de leur point de vue.”

Cette peur de l’abandon s’est poursuivie dans le temps chez les enfants. L'exposition au conflit parental prédirait la peur de l'abandon trois mois plus tard. Et s'inquiéter de l'abandon génère des problèmes de santé mentale, comme l'ont rapporté les enfants eux-mêmes et leurs enseignants, 10 mois plus tard. Les chercheurs ont été surpris d’observer que des relations solides entre l’enfant et au moins un des parents ne protègent pas les enfants contre le stress. “Une relation père-enfant solide a un coût lorsque le conflit entre les parents est élevé, a avancé Karey O'Hara. Avoir une relation parentale de haute qualité est protecteur, mais il est possible que la parentalité de qualité à elle seule ne soit pas suffisante dans le contexte de niveaux élevés de conflit entre parents divorcés.”

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité